LNH

Aucun doute sur Alexis Lafrenière

Publié | Mis à jour

Le copropriétaire de l’Océanic de Rimouski, Alexandre Tanguay, et l’entraîneur-chef et directeur général de la formation Serge Beausoleil était invité à l’émission Dave Morissette en direct mardi soir.

L’équipe du Bas-St-Laurent se remet du départ d’Alexis Lafrenière, repêché au premier rang du dernier encan de la Ligue nationale par les Rangers de New York.

Alexandre Tanguay admet que la saison actuelle s’annonçait sous le signe de la reconstruction pour l’Océanic. «On a eu des résultats extraordinaires depuis trois ans. On a toujours été une organisation de grande qualité, qui a pu attirer des joueurs au cours des dernières années. On va continuer de le faire».

Serge Beausoleil, pour sa part, regrette de ne pas avoir pu jouer les séries éliminatoires la saison dernière avec Alexis Lafrenière dans son alignement. «Tout le monde est resté sur sa faim. On savait que notre conférence était compétitive, mais on avait le meilleur gardien de but et le meilleur attaquant».

Alexandre Tanguay se dit très fier du passage d’Alexis Lafrenière chez l’Océanic. «Alexis est arrivé il y a trois ans à Rimouski répertorié dans le monde du hockey comme le meilleur joueur de son groupe d’âge. Et au cours des trois années qu’il a passées chez nous il est toujours resté numéro un. Ça démontre qu’on l’a très bien encadré. Le crédit lui revient, mais je lève mon chapeau à toute l’organisation».

Justement l’entraîneur-chef de l’Océanic a eu un rôle important à jouer avec Alexis Lafrenière au cours des dernières années. «Il a beaucoup amélioré son jeu en zone défensive et son jeu sans la rondelle. C’est un fabricant de jeu extraordinaire. Il fallait travailler dans le sens de ses aptitudes». Selon Serge Beausoleil, il ne fait aucun doute qu’Alexis Lafrenière va performer dans la Ligue nationale. «Sur, sur, sur, sur comme de la rhubarbe» a-t-il confié à Dave Morissette.

Vous pouvez écouter le segment de l’émission Dave Morissette en direct dans la vidéo ci-dessus.