Crédit : Ben Pelosse / JdeM

LNH

Thomas Chabot voulait jouer dans la Ligue américaine

Publié | Mis à jour

Le défenseur québécois Thomas Chabot et l’attaquant Brady Tkachuk ont tous deux demandé au directeur général des Sénateurs d’Ottawa, Pierre Dorion, d’être cédés aux Senators de Belleville le printemps dernier pour aider le club-école à remporter la coupe Calder.

Lorsqu’il est devenu évident que la saison des Sénateurs d’Ottawa était terminée dans la Ligue nationale de hockey (LNH), les deux jeunes meneurs ont fait part de leur volonté de participer au développement des jeunes espoirs de l’organisation. 

Quand la Ligue américaine de hockey (LAH) a été forcée d’interrompre ses activités, le 12 mars, les Senators trônaient en effet au premier rang de la section Nord en vertu d’une fiche de 38-20-5. La LAH a toutefois annulé sa saison le 10 mai.

«Thomas Chabot et Brady Tkachuk ont tous deux demandé s'ils pouvaient aller à Belleville sans que personne ne le sache, et cela montre à quel point ils sont investis dans l'organisation, a révélé Dorion dans une entrevue avec le quotidien "Ottawa Sun" publiée lundi. Ça montre quel genre de jeunes joueurs avec du caractère que nous avons ici et ce qui aurait pu se passer à Belleville.»

Dorion a toutefois indiqué que Chabot n’était pas admissible à un prêt dans la LAH en raison de ses 205 matchs d’expérience et que Tkachuk non plus n’aurait pas été renvoyé dans les ligues mineures.

«Nous ne pensions pas que nous devions simplement parachuter les gens», a expliqué le DG.

Occasion ratée 

Quoi qu’il en soit, Dorion estime que l’organisation a été grandement perdante avec l’annulation des séries éliminatoires dans la LAH, surtout pour évaluer les jeunes dans des situations importantes.

«Ce que cette organisation a le plus perdu, c'est le parcours en séries éliminatoires que Belleville aurait pu avoir, s’est désolé Dorion. C'est une expérience inestimable que nous aurions pu obtenir. Nous aurions eu une jauge, avec des enjeux importants, pour voir quels jeunes se seraient présentés.»