Canadiens de Montréal

Kirk Muller s'en souvient très bien

Publié | Mis à jour

L’ancien joueur du Canadien de Montréal Kirk Muller, qui fait maintenant partie du personnel d’entraîneurs de l’équipe, dit avoir apprécié chaque minute jouée avec Patrick Roy.

«Une chose caractérisant Patrick, c’est qu’il était très émotif, mais aussi très compétitif, a commenté Muller lors d’une récente vidéoconférence organisée par le Canadien (à voir dans la vidéo ci-dessus). C’est l’un des meilleurs joueurs, au niveau de la compétitivité, avec qui j’ai joué. Quand tu es émotif et compétitif, tu pousses parfois les choses à la limite.» 

Si Muller avait été échangé du CH aux Islanders de New York en avril 1995, il se souvient néanmoins très bien de la journée du 6 décembre de cette même année, journée de la fameuse transaction ayant envoyé le célèbre gardien à l’Avalanche du Colorado, il y a 25 ans. C’était un choc à travers la Ligue nationale de hockey, dont pour certains anciens coéquipiers.

«Évidemment, ç’a commencé avec une soirée difficile contre Detroit, s’est souvenu Muller, rappelant ce match où Roy avait été humilié, le 2 décembre au Forum dans une défaite de 11 à 1 contre les Red Wings. Ça démontre que ce sport en est un où la pression existe au moment de prendre des décisions.»

Muller se considère choyé 

C’est vrai pour les joueurs, mais aussi pour les organisations qui croient parfois que la bonne chose à faire est de compléter une transaction.

«J’ai aimé chaque minute que j’ai joué avec Patrick, a insisté Muller, qui a été son coéquipier entre 1991 et 1995. De le voir jouer à chaque jour et la pression d’être un gardien de but avec le Canadien de Montréal, c’est fou, mais la manière qu’il poussait pour performer quand arrivaient les séries, il amenait ça à un autre niveau. D’un point de vue individuel, je savoure le fait d’avoir pu jouer avec lui.»

Muller a disputé 267 matchs avec le Tricolore en saison régulière et 38 autres en séries éliminatoires, participant évidemment à la conquête de la Coupe Stanley de 1993 avec Roy. Il s’agit d’ailleurs du seul triomphe savouré par Muller au cours de sa carrière.

Comme adversaire, Muller avait par ailleurs retrouvé Roy lors des séries en 2000 quand les Stars de Dallas avaient vaincu l’Avalanche en sept matchs lors de la finale de l’Association de l’Ouest.

L’attaquant avait toutefois été blanchi de la feuille de pointage dans cette série. Ultimement, les Stars avaient ensuite perdu en finale contre Martin Brodeur et les Devils du New Jersey.