Crédit : AFP

Baseball - MLB

La fin pour Kyle Schwarber à Chicago?

Publié | Mis à jour

Les Cubs de Chicago n’ont pas fait d’offre qualificative à Kyle Schwarber, mais ils ne ferment pas la porte à son retour avec l’équipe.

Avec une offre qualificative, Schwarber aurait probablement obtenu 8 ou 9 millions $ en arbitrage, ce que le club n’était pas prêt à payer. Le président aux opérations baseball des Cubs, Jed Hoyer, a toutefois indiqué que les deux clans allaient discuter pour un contrat plus modeste.

Schwarber occupe une place de premier ordre dans l’histoire des Cubs, ayant été nommé joueur par excellence de la Série mondiale en 2016 dans la victoire contre les Indians de Cleveland.

«Il n’a pas été surpris, a d’ailleurs indiqué Hoyer lors d’une vidéoconférence. Il est déçu. N’importe quel compétiteur le serait. Nous allons garder la porte ouverte. Nous avons eu une bonne conversation. Il est une légende des Cubs. Aucun doute là-dessus.»

En 2020, à sa sixième campagne avec l’équipe, il a montré une moyenne au bâton de ,188, cognant 11 circuits en 59 parties.

Première grosse transaction de Minasian 

Le nouveau directeur général des Angels de Los Angeles Perry Minasian a réalisé une première transaction d’envergure, mercredi, en faisant l’acquisition du joueur d’arrêt-court Jose Iglesias des Orioles de Baltimore en retour des espoirs Garrett Stallings et Jean Pinto.

Iglesias viendra combler le vide laissé par le départ d’Andrelton Simmons, qui n’a pas reçu d’offre qualificative de la part des Angels.

«De toute évidence, Jose a du vécu, a dit Minasian, selon le site officiel du baseball majeur. C'est un vétéran et il a vraiment pris son envol au cours des deux dernières années. Il a connu une saison exceptionnelle pour Baltimore et il joue très bien en défensive. Il met la balle en jeu, et le contact est très important dans le baseball d'aujourd'hui, donc il apporte quelque chose à la formation.»

Iglesias en était à une première campagne avec les Orioles en 2020. Il a montré une moyenne au bâton de ,373 en 39 parties. Le vétéran de neuf saisons des ligues majeures a par ailleurs été invité au match des étoiles, lorsqu’il portait l’uniforme des Tigers de Detroit en 2015.

Stallings et Pinto n’ont pour leur part jamais pris part à une rencontre du baseball majeur.

Knebel change de clan 

Les Dodgers de Los Angeles ont acquis le releveur droitier Corey Knebel des Brewers de Milwaukee en retour de considérations futures, mercredi.

La transaction est survenue quelques minutes avant le coup de 20 h, de sorte que l’organisation de la Californie a été en mesure de faire une offre qualificative au lanceur.

Knebel a disputé ses cinq dernières campagnes avec les Brewers, montrant une fiche combinée de 6-11 et une moyenne de points mérités de 3,20 en 231 parties, en plus de signer 57 sauvetages.

Knebel s’est dit choqué par cette transaction, mais heureux de joindre les Dodgers.

«Je suis toujours sous le choc, a-t-il dit quelques heures après la transaction, selon le site officiel du baseball majeur. J’ai été avec les Brewers pour cinq ou six ans et j’ai eu beaucoup de plaisir. J’aime le Winsconsin, j’aime les partisans. [Mais] s’il y a une équipe à rejoindre, ce sont les champions de la Série mondiale.»

kKnebel a par ailleurs été invité au match des étoiles en 2017. Il a également subi une opération de type Tommy John qui lui a fait rater l’entièreté de la campagne 2019. À son retour, cet été, il a revendiqué une moyenne de 6,08 en 13 manches et un tiers réparties au cours de 15 rencontres.

«Je n’ai pas performé comme j’avais besoin de le faire en 2020, alors il n’y [avait] aucune raison pour les Brewers de me payer», a-t-il concédé.