Ski et planche

«Je ne veux pas être la mascotte»

Publié | Mis à jour

L'ex-skieur acrobatique québécois Alexandre Bilodeau a connu une glorieuse carrière sur les pentes. Toutefois, même s’il a adoré ce passage de sa vie, pour lui, tout est maintenant du passé et il fonce vers l’avenir. 

L’homme maintenant âgé de 33 ans travaille maintenant pour l’entreprise Walter Capital Partners, dans le domaine de la finance, et ce qu’il veut c’est d’être reconnu pour ses compétences actuelles et non celles d’une vie passée.

«Je veux passer à une autre étape, a souligné Bilodeau lors de l’émission Dave Morissette en direct, mardi, sur les ondes de TVA Sports. Je ne veux pas être la mascotte non plus. Lorsque j’arrive dans un meeting, je veux être reconnu pour mes compétences financières ou d’investisseur et non mes compétences de ski. Je ne regarde pas en arrière sur ce que j’ai fait. 

«[...] J’ai tourné la page, c’est quelque chose qui est dans mon sac à dos, mais je vais vers l’avant. Tomber dans l’inconnu ce n’est pas quelque chose qui me fait peur.»

Mais Bilodeau, contrairement à d’autres athlètes a toujours bien planifié, même lorsqu’il s’attaquait aux bosses avant de s’envoler pour faire des «flips» et des vrilles.

«Comme athlète, on a toujours des petits objectifs, a continué le Québécois. Pour moi, j’ai toujours décortiqué mes prochains objectifs. J’avais toujours pensé à ma prochaine étape. 

«J’avais déjà commencé mes études et bien avancé mon baccalauréat en comptabilité. J’avais déjà négocié mon premier stage d’été avec KPMG. (...) J’avais déjà transitionné.»

Si Bilodeau a bien réussi sa vie d’athlète, avec notamment deux médailles olympiques, il réussit également bien sa vie de professionnel de la finance.

À voir dans la vidéo ci-dessus.