Boxe

L'histoire d'une pionnière de la boxe québécoise

Publié | Mis à jour

Après Guy Lafleur, l’auteur et journaliste Mathias Brunet raconte maintenant l’histoire de la boxeuse québécoise Marie-Ève Dicaire. 

L’ouvrage s’inscrit dans la collection «Raconte-moi» publiée aux éditions «Petit homme».

Mathias Brunet, qui était l’invité de Jean-Charles Lajoie mercredi affirme avoir eu beaucoup de plaisir à découvrir Marie-Ève Dicaire. «Ce que j’ai appris et que les gens ne savent pas non plus c’est que je crois qu’elle à souffert davantage au karaté qu’à la boxe. Son maître de karaté lui faisait faire des pompes sur les jointures dans les escaliers».

Voyez l’entrevue complète de Jean-Charles Lajoie avec Mathias Brunet dans la vidéo ci-dessus.