Dave Morissette en Direct

«Je retourne à Montréal seulement si c’est pour travailler pour les Canadiens»

Publié | Mis à jour

Le CV de Kevin Gilmore est franchement impressionnant. 

Avant d’atterrir avec l’Impact de Montréal, dont il est le président et chef de la direction depuis 2019, il a notamment travaillé pour deux prestigieuses organisations sportives de Los Angeles, les Angels et les Kings, en plus de Disney.   

Il a ensuite quitté la Californie pour revenir plus près de sa famille, à Montréal, même s’il avait promis à sa femme de ne jamais quitter la chaleur de L.A. pour la froidure des hivers québécois. Mais il ne pouvait pas refuser la chance de réaliser son rêve : travailler pour les Canadiens. 

Gilmore, un avocat de formation, a raconté son fascinant parcours professionnel dans une émission de Dave Morissette en direct consacrée à sa faste carrière de 25 ans dans le monde du sport, mercredi soir. Voyez la première partie de cette entrevue dans la vidéo ci-dessus.

Malgré ses accomplissements, il affirme avoir seulement été «à la bonne place au bon moment».

Ce qui l’a amené à occuper le poste de directeur général adjoint des Kings de 1999 à 2006, après avoir participé à la naissance des Mighty Ducks d’Anaheim en tant que vice-président aux affaires corporatives, qu’il considère comme l’une de ses «plus belles expériences». 

Une suite imprévue   

«Ma conjointe vient de Montréal. Nous nous sommes rencontrés en 1995. Elle est déménagée en Californie avec moi. Ça faisait deux mois qu’on était là et elle m’a fait promettre de ne jamais retourner à Montréal parce qu’il fait trop froid. Je lui ai promis de ne jamais retourner à Montréal à moins que je travaille pour les Canadiens. À ce moment-là, j’étais avec les Ducks, alors elle dit : "correct, pas de problème"», a-t-il dit avant d’éclater de rire. 

Autant elle que lui n’avaient pas prévu la suite...   

«En 2010, lorsque j’ai su que Geoff Molson se cherchait un chef d’exploitation, j’ai appelé Pierre Boivin pour suggérer ma candidature. J’ai rencontré Geoff quelques fois et j’ai ramené ma famille à Montréal!»