LNH

Philippe Veilleux: un prodige de 13 ans!

Philippe Veilleux: un prodige de 13 ans!

Andy Mailly-Pressoir

Publié 16 novembre
Mis à jour 16 novembre

C’est 2020, c’est bien connu. De plus en plus de jeunes joueurs de hockey utilisent leurs réseaux sociaux pour partager leurs habiletés sur la glace. Plusieurs vont recevoir de jolis mots d’encouragement de Grand-Papa, «Mononcle» Serge ou leur cousin éloigné. Pour d’autres, ce seront des éloges d’Auston Matthews ou de Justin Bieber. Voici l’histoire de Philippe Veilleux, 13 ans.

Voyez mon entretien avec Philippe Veilleux et son père dans la vidéo ci-dessus.

«Philou» a plus de 23 000 abonnés sur son compte Instagram et il est même commandité par la compagnie True Hockey. Depuis le début de la pandémie, ses vidéos ont été vues des millions de fois à travers la planète. Son truc? Ses mains hallucinantes, son coup de patin et un peu d’aide du célèbre Pavel Barber, vedette Youtube/Instagram, qui est un véritable magicien et spécialiste d’habiletés.  

Le coup de grâce remonte au 13 août dernier alors qu’une des vidéos du jeune hockeyeur a été partagée par Barber et commentée par Bieber et Matthews. Résultat: un beau gros 15,7 millions de visionnements en date du 16 novembre.

L’attaquant petit format évolue pour le Collège Français de Longueuil, au niveau Bantam AAA. En plus de ses quatre à cinq séances d’entraînement par semaine avec son équipe, il s’adonne aussi à des séances privées avec Igor Tchiniaev, spécialiste de patinage artistique, et Jack Han, ancien entraîneur adjoint des Marlies de Toronto (LAH) qui a aussi été tacticien pour les Maple Leafs.

On lui apprend à mieux se déplacer sur la glace et surtout comment prendre les bonnes décisions au bon moment. Une «game» rapide et instinctive, c’est pas mal ça le hockey d’aujourd’hui.

Quand au parle à Sébastien Veilleux, papa de Phillippe, on comprend vite d’où vient la passion de fiston. Oui, c’est beaucoup de travail, mais surtout du gros plaisir. Papa l’accompagne à tous ses entraînements avec son iPad et son grand frère Vincent filme la plupart de ses vidéos à la maison.

Les Veilleux sont lucides. Le hockey est une école de vie. Malgré les idées de grandeur, on ne parle pas de faire la LNH, mais plutôt de se développer, de respecter le processus et d’atteindre ses objectifs quotidiens.

Oui, 23 000 abonnés à 13 ans. Dire que tout est parti d’une vidéo de 17 secondes.