Crédit : AFP

Hockey

Une malheureuse blessure pour un gardien québécois

Publié | Mis à jour

Le gardien montréalais Kevin Poulin connaissait tout un début de saison en Suède, mais une fracture à une main est venue freiner ses ardeurs.

À 30 ans, l’ancien gardien des Islanders de New York ne semble jamais bien loin de présenter un calibre de jeu qui pourrait lui permettre de revenir un jour dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

Poulin avait donc savouré la victoire à ses huit premiers matchs de la saison avec le club de Bjorkloven quand il s’est blessé durant la rencontre suivante. Sa formation a alors subi sa première défaite de la campagne. Le Québécois a par ailleurs présenté une moyenne de buts alloués de 1,99 et un taux d’efficacité de ,933, cette saison.

«Nous devons trouver un bon plan pour Kevin concernant sa rééducation, mais aussi un plan pour la façon dont nous allons le remplacer», a commenté le directeur sportif Per Kenttä, dans un article publié sur le site web HockeyNews.se.

Absent six semaines?

Depuis la blessure de Poulin, c’est le jeune Isak Mantler, 21 ans, qui a pris le relais. L’absence du Québécois est toutefois estimée à six semaines et une embauche demeure probable en attendant le retour de Poulin. Dans les circonstances entourant la pandémie de COVID-19, les équipes de la LNH n’ont jamais été aussi ouvertes à prêter des joueurs aux clubs européens.

«En ce moment, nous avons Isak et de cette façon, nous ne sommes pas dans une mauvaise position, a reconnu Kenttä. À court terme, tout ira bien, mais on parle d’une longue période de six semaines où nous allons jouer pas mal de matchs.»

En 13 matchs depuis le début de la saison, le club de Bjorkloven affiche maintenant un dossier de 11-1-1.

Un grand voyageur

À propos de Poulin, son dernier match dans la LNH remonte en décembre 2014 avec les Islanders. Depuis, il a notamment évolué au Kazakhstan, en Autriche, en Suisse, en Allemagne et maintenant en Suède.

En 2019-2020, le gardien québécois a effectué un bref retour aux États-Unis, où il a gardé le filet dans la Ligue américaine, avec les Griffins de Grand Rapids pour trois matchs, mais aussi le Reign d’Ontario lors de quatre autres parties.