Crédit : AFP

NFL

Les Patriots ont eu chaud contre... les Jets

Publié | Mis à jour

Il leur aura fallu une remontée au quatrième quart et un placement dans les dernières secondes de la rencontre, mais les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont vaincu les Jets de New York 30 à 27, lundi soir, au MetLife Stadium.

Tirant de l’arrière par 10 points avec moins de 10 minutes à faire au match, les Patriots ont amorcé leur retour avec un placement de 29 verges de Nick Foles.

La défensive des «Pats» a ensuite créé un revirement, et ce, dès le premier jeu à l’attaque de leurs adversaires. J.C. Jackson a intercepté un très long relais de Joe Flacco.

Profitant de la situation, Cam Newton et l’offensive des Patriots (3-5) ont traversé le terrain et le pivot a franchi la ligne des buts avec le ballon en main pour créer l’égalité. Il s’agissait de son deuxième touché au sol de la partie.

Les Jets (0-9) n’ont pas été en mesure de reprendre les devants et ont laissé 47 secondes au cadran à leurs rivaux.

Newton en a fait suffisamment pour placer son équipe en position de l’emporter et Foles a fini le boulot avec un placement de 51 verges.

Au total, le quart de la Nouvelle-Angleterre a réussi 27 de ses 35 passes pour 274 verges. Il a ajouté 16 verges de gains en 10 courses.

De son côté, Flacco a connu un bon match malgré le revers. Le vétéran de 35 ans a réussi 18 de ses 25 relais tentés pour 262 verges et trois touchés. Sa cible favorite a été Breshad Perriman, qui a attrapé cinq passes pour 101 verges et deux majeurs.

En vertu de ce gain, les «Pats» ont mis fin à une séquence de quatre revers consécutifs. Ils tenteront de poursuivre sur leur lancée dimanche prochain, alors qu’ils recevront des Ravens de Baltimore.

Pour leur part, les Jets essayeront de signer une première victoire en 2020 face aux Chargers à Los Angeles.