LHJMQ

Les neuf vies de Richard Martel

Publié | Mis à jour

L’ex-icône de la LHJMQ Richard Martel a raconté son fascinant parcours à l’émission Dave Morissette en direct, lundi soir, sur les ondes de TVA Sports. 

Aujourd’hui député de la circonscription de Chicoutimi - Le Fjord et lieutenant québécois du nouveau chef du Parti conservateur, Erin O’Toole, il en a fait du chemin pour se rendre jusque-là. 

C’est alors qu’il était étudiant en enseignement à l’université que Martel a eu la piqûre pour le coaching. Et celle-ci ne l’a jamais vraiment quitté, même s’il n’est plus entraîneur depuis 2015. 

Avant d’atteindre la LHJMQ et d’y obtenir énormément de succès, Martel a gravi les échelons un à la fois. 

«Vers la fin de mon deuxième baccalauréat en enseignement, le hockey mineur (de Chicoutimi) m’a appelé pour m’offrir d’être l’entraîneur d’une équipe atome. J’ai dit non parce que je trouvais que c’était trop jeune. On m’a rappelé tout de suite après pour une équipe pee-wee.

«J’ai dit que j’étais intéressé, mais je n’avais aucune notion de coaching à ce moment-là, je n’avais pris aucun cours. À cet âge-là, les notions de base sont très importantes, mais j’ai accepté, s’est remémoré Martel. 

Une étape à la fois

«Durant la première moitié de la saison, on perdait continuellement. Je n’avais aucune notion de coaching, il n’y avait aucun système de jeu en place. Rendu aux Fêtes, j’ai consulté des livres de hockey à l’université, mais il n’y en avait pas beaucoup. J’ai commencé à appliquer ça. 

«J’allais aussi voir les pratiques de Gaston Drapeau à Chicoutimi. C’est là que j’ai appris la notion de troisième homme. Finalement, on s’est rendu en finale. 

«L’année suivante, j’ai dirigé une équipe bantam. Et on s’est qualifié pour le championnat provincial. Après, j’ai coaché bantam, puis midget et junior majeur.» 

Le reste est bien connu. En 21 ans de carrière comme entraîneur dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, il a dirigé un total de 1171 matchs, un record.  

Voyez l’entrevue en intégralité dans la vidéo ci-dessus. O’Toole y fait d’ailleurs une apparition spéciale.  

Mardi, dans le cadre de la semaine thématique politique, Dave recevra Richard Legendre.