Crédit : AFP

Tennis

Medvedev soulève son premier trophée de l'année

Publié | Mis à jour

Le Russe Daniil Medvedev (5e mondial) a remporté dimanche le Masters 1000 de Paris en battant en finale l'Allemand Alexander Zverev (7e) 5-7, 6-4, 6-1.

Medvedev a ainsi décroché sa première victoire de la saison tout en faisant le plein de confiance avant le Masters de Londres (15-22 novembre). Il va monter à la 4e place mondiale lundi et ainsi dépasser Roger Federer.   

Une bonne partie du match s'est jouée au service, les deux hommes, réputés pour avoir deux des plus grosses premières balles du circuit, multipliant les mises en jeu au-delà des 200 km/h.

Le premier à obtenir un bris a été Zverev, qui a ainsi évité le jeu décisif au 1er set.

L'Allemand a ensuite tenu le choc pendant une grande partie de la deuxième manche, écartant notamment plusieurs balles de bris à 1-1. Mais les frappes du Russe ont petit à petit entamé sa défense.

À 4-4, Medvedev a enchaîné 7 jeux victorieux d'affilée pour remporter la deuxième manche et se détacher 4-0 dans le set décisif. Trop loin pour que Zverev puisse revenir.

Une saison exceptionnelle  

Jusque-là, l'Allemand de 23 ans n'avait perdu qu'une fois en 6 rencontres avec Medvedev (24 ans), au Masters 1000 de Shanghai l'an dernier, alors que le Russe réalisait une saison exceptionnelle (avec une finale aux Internationaux des États-Unis face à Nadal et ses deux premiers titres en Masters 1000, Cincinnati et Shanghai).

Contrairement à Medvedev, qui n'avait plus gagné un tournoi depuis Shanghai l'an dernier, Zverev restait sur deux titres consécutifs en octobre à Cologne où se sont joués deux tournois en deux semaines, soit 12 matchs remportés consécutivement, depuis sa défaite en 8es de finale à Roland-Garros.

Il n'avait jamais dépassé les quarts à Bercy (2018).

Il sera lui aussi au tournoi de fin de saison à Londres aux côtés de Novak Djokovic, Rafael Nadal, Dominic Thiem, Daniil Medvedev, Stefanos Tsitsipas, Andrey Rublev et Diego Schwartzman.