Tennis

Une grande première pour Auger-Aliassime

Publié | Mis à jour

À défaut d’y parvenir en simple, Félix Auger-Aliassime a atteint la finale en double au Masters de Paris-Bercy, samedi. 

Le Québécois et son partenaire polonais Hubert Hurkacz sont venus à bout des quatrièmes têtes de série, le Brésilien Marcelo Melo et le Polonais Lukasz Kubot, en trois manches de 6-2, 1-6 et 10-5.      

C’est la première fois de sa carrière professionnelle que «FAA» accède au tour ultime en double, après six participations en solo. 

Au tour précédent, lui et son acolyte avaient surpris, jeudi, les grands favoris de cette compétition de double, soit l’Argentin Horacio Zeballos et le Colombien Robert Farah.

Plus tôt cette semaine, Auger-Aliassime a été éliminé dès le premier tour par le Croate Marin Cilic. 

Pour le 21e joueur mondial, il s’agit d’une autre courte présence à un événement du circuit de l’ATP. Effectivement, il avait plié l’échine d’entrée de jeu devant son compatriote Vasek Pospisil la semaine passée à Vienne.

Aucune rancune   

Deux jours après sa défaite contre Cilic, il a mis fin à son association avec son entraîneur Guillaume Marx, jeudi. 

Ce dernier a soutenu en entrevue à l’émission JiC, vendredi, qu'il ne gardait aucune rancune envers son ancien protégé. À voir dans la vidéo ci-dessus.

«Je ne vois pas ça comme une trahison. Il faut retenir le positif dans tout ça. Je crois que la démarche du joueur est sincère. Il a besoin de nouveaux conseils. On savait en commençant notre relation qu'il y avait des chances qu'un changement se fasse à un moment ou à un autre. Ça aurait pu être l'entraîneur aussi qui décide d'aller dans une autre direction.»

Auger-Aliassime a maintenu une fiche de 23-17 cette saison, en plus d’avoir accédé à trois finales, soit à Cologne, à Marseille et à Rotterdam. Rappelons qu'il est toujours en quête d’un premier titre.