LHJMQ

ÉCJ: «Il va y avoir pas mal» de joueurs de la LHJMQ

Publié | Mis à jour

Équipe Canada junior dévoilera jeudi la liste des joueurs qui seront invités à son camp de sélection en vue du prochain Championnat du monde et l’entraîneur-chef de la formation, André Tourigny, a assuré que la Ligue junior majeur du Québec allait être bien représentée au sein du groupe.

«Il va y en avoir. Il va y en avoir pas mal», a laissé tomber l’entraîneur québécois, mercredi soir, à «Dave Morissette en direct», lorsque questionné sur le nombre de joueurs du circuit québécois qui figureront sur la liste. 

Évidemment, celui qui dirige au les 67’s d’Ottawa, dans la Ligue junior de l’Ontario, n’a pas voulu trop s’avancer à ce sujet, préférant tout garder pour l’annonce de jeudi. Il demeure que Tourigny, qui dirige une formation ontarienne depuis 2017, considère la LHJMQ comme «sa» ligue et il n’entend pas l’ignorer.

«J'aime ça jaser, j'aime les boys de la "Q", je parle à beaucoup de gens, a-t-il expliqué. Demain, il y aura des joueurs invités pour lesquels on m'a dit "tu dors champion, lui, c'est sûr qu'il faut qu'il soit là". J'ai toujours été à l'écoute.»

Cela dit, comme la plupart des hommes de hockey, la provenance d’un joueur n’est pas le plus important des critères pour Tourigny.

«Quand tu coaches un joueur, que son nom soit Peterson, Smith, Morissette ou Séguin, s'il fait la job, tu l'aimes», a-t-il indiqué.

«On peut avoir huit québécois sur l'équipe ou deux, l'important, c'est de revenir avec la médaille d'or», a-t-il ajouté.

Après avoir été adjoint l’an dernier, Tourigny obtient sa première chance comme entraîneur-chef de la formation canadienne, «un honneur extraordinaire» pour le natif de Nicolet.

«Représenter ton pays... je ne peux même pas dire que j'y rêvais, a-t-il admis. C'était trop loin. Pour moi, c'est un accomplissement incroyable.»

Voyez le segment complet dans la vidéo ci-dessus.