LNH

Un problème potentiellement majeur pour la LNH

Publié | Mis à jour

Le plan du commissaire de la Ligue nationale de hockey (LNH) Gary Bettman est toujours, confirme notre informateur Renaud Lavoie, de disputer une saison de 82 matchs. 

Mais une campagne complète, si disputée sans partisans, pourrait être tout simplement catastrophique pour le circuit.  

Lundi, lors de l’émission «JiC», Renaud Lavoie a dévoilé des projections qui ont de quoi faire frémir. 

Selon les chiffres publiés, le circuit Bettman toucherait des revenus de 4,8 milliards (G$) américains s’il parvenait à présenter une saison de 82 joutes devant des spectateurs. Ça, c’est assurément le scénario souhaité par Bettman et ses acolytes... 

En contrepartie, les revenus ne seraient que d’1,8 G$ américains advenant une saison entière disputée dans des arénas vides. 

On parle donc, pour 2020-2021 de pertes nettes possibles de 3 G$ américains pour la LNH si elle n’est pas en mesure d’accueillir des partisans dans ses amphithéâtres. 

«Vous allez me demander d’où viendraient les 1,8 G$ d'une saison à huis clos. Cet argent proviendrait des contrats de télévision et des publicités sur les bandes et sur les différentes patinoires», a d’abord lancé Renaud Lavoie. 

«Pour vous illustrer à quel point ça peut être compliqué, avec 1,8 G$, écoutez ceci. Pour payer les joueurs lors d’une saison, il faut environ compter 2,5 G$. Et ça, c’est s’il n’y a pas trop de blessés... On parle donc d’un manque à gagner d’environ 700 M$ pour la LNH. C’est immense.»

Voyez le segment complet dans la vidéo ci-dessus.