Impact de Montréal

Impact : un repos mental salutaire

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef de l’Impact de Montréal, Thierry Henry, a décidé de voir le verre à moitié plein cette semaine, alors que son club n’a pu s’entraîner en raison d'une quarantaine.

De retour au pays entre deux parties, le onze montréalais n’a pas été en mesure de se rassembler et de s’exercer en vue de son affrontement de samedi soir contre le New York City FC (NYCFC). 

Inutile d'être frustré, Henry a plutôt regardé le positif de cette situation unique à l’année 2020. Il croit que cela a permis à des joueurs de prendre une pause salutaire pour leur santé mentale.

«Se reposer mentalement est aussi, sinon plus important que de se reposer physiquement. Quand tu es dans un bon état d’esprit, le corps suit», a-t-il dit vendredi, lors de sa vidéoconférence d’avant-match.

Ce repos sera salutaire, puisque l’Impact sera bien occupé dans les prochains jours. Après le NYCFC samedi, l’équipe de la Belle Province se frottera au Nashville SC mardi soir et à l’Orlando City SC le week-end suivant.

«Nous nous sommes déjà retrouvés dans cette situation. [...] Nous ne pensons pas à mardi. Nous pensons à engranger des points et le plus rapidement possible», a affirmé Henry en parlant du calendrier chargé.

De bons mots pour Bojan 

L’impact, qui est voie de prendre part aux éliminatoires de la Major League Soccer, connait des succès présentement. Les Montréalais ont amassé au moins un point dans trois de ses cinq dernières sorties.

Henry a d’ailleurs tenu à souligner les performances de Bojan Krkic lors de cette séquence.

«Plusieurs personnes se posaient des questions sur Bojan et je trouve qu’il y a répondu récemment. Quand il joue comme il le fait présentement, nous sommes une équipe différente. Il se porte en attaque et il tire au filet. Il y a beaucoup de positif dans son jeu», a affirmé le pilote.

À ses quatre derniers matchs, l’international espagnol a amassé deux buts et une passe décisive. Il a également décoché six tirs en direction du filet adverse.