Crédit : Photo AFP

LNH

«Une recette pour un désastre» à Chicago

Publié | Mis à jour

La reconstruction des Blackhawks de Chicago s'est poursuivie lors de la présente saison morte. 

Le directeur général Stan Bowman a fait plusieurs choix, dont ceux d’échanger Brandon Saad et de ne pas offrir une nouvelle entente au vétéran gardien Corey Crawford. 

Ces deux joueurs étaient vraiment appréciés par les vétérans des Hawks et ces départs pourraient avoir un effet nocif sur l’équipe. C’est du moins l’avis de plusieurs intervenants du monde du hockey qui ont été interrogés par le site sportif The Athletic.

«Si je suis un partisan, je ne suis pas content. Si je suis Jonathan Toews, Patrick Kane ou Duncan Keith - particulièrement ces trois-là – je ne suis pas heureux avec la situation des gardiens», a indiqué un recruteur de l’Association Ouest.

Les Blackhawks ont choisi, pour le moment, de faire confiance à Malcom Subban, Collin Delia et Kevin Lankinen pour protéger leur filet en 2020-2021. Ensemble, les trois hommes masqués ont un total 84 matchs disputés dans la Ligue nationale, dont 66 appartiennent à Subban.

«Il y avait une pléthore de gardiens [sur le marché des joueurs autonomes], a ajouté ce même recruteur. Je pense qu'il y avait une opportunité avec Darcy Kuemper [gardien des Coyotes de l’Arizona]. Mais ils ne l’ont pas fait. Faire confiance à ces trois gars, c’est une recette pour un désastre. Ils [les joueurs des Hawks] ont déjà vu Crawford et [Robin] Lehner les sauver et beaucoup de matchs qu'ils ont perdus auraient dû être perdus avec un plus gros écart. Je pense que c'est un problème.»

Manque de transparence 

Ce qui a probablement fait le plus mal aux vétérans dans cette histoire, c’est que Bowman ne les a pas prévenus de ce changement de cap.

Toews, qui est le capitaine des Blackhawks, a même publiquement avoué qu’il avait été déstabilisé par ça.

«Je crois que les vétérans auraient été plus enclins à acheter l’idée de la reconstruction s’ils avaient offert un nouveau contrat à Crawford ou simplement si l’état-major avait fait preuve de plus de transparence», a affirmé un recruteur de l’Association Est.

Pour revenir à Saad, les experts interrogés par The Athletic sont d’avis qu’il s’agit d’un bon choix financier, mais que cela affectera le vestiaire.

«Dans l’ensemble, ils se sont fait de la place sur la masse salariale. C’est une bonne chose, a dit le recruteur de l’Association de l’Ouest. Ils se sont débarrassés du contrat de Saad. Ils n’allaient pas lui offrir de nouveau contrat. Ils ont toutefois frustré plusieurs de leurs vétérans.»

Lisez le texte complet de The Athletic.