Thornberry Creek LPGA Classic - Final Round

Crédit : Photo AFP

Golf

LPGA : Kim trop forte pour Henderson

Publié | Mis à jour

La Sud-Coréenne Sei Young Kim a largué toutes ses poursuivantes durant la quatrième ronde du Championnat KPMG du circuit de la LPGA, dimanche, à Newton Square, pour décrocher son premier titre majeur en carrière.

Détenant une priorité de deux coups avant le début de la journée, Kim a été étincelante en vertu de sept oiselets et d’une carte de 63, sept coups sous la normale. Son cumulatif de 266 (-14) lui a permis de devancer sa compatriote Inbee Park (65) par cinq coups et la Japonaise Nasa Hataoka (64) par sept. 

«Ce parcours est un grand défi pour toutes les joueuses, c’est vraiment difficile. Parfois, je hochais la tête ou mes jambes tremblaient. Cependant, j’ai essayé de garder ma concentration», a commenté au site golf.com la gagnante, qui occupait le troisième rang mondial en date de lundi.

Deuxième avant de commencer le boulot, la Canadienne Brooke M. Henderson (72) a reculé en sixième place avec un total de 277 (-3). L’autre golfeuse de l’unifolié en action, Alena Sharp (72) a fini à égalité au 48e échelon avec une fiche de 289 (+9).

Laird se paie une frousse

Martin Laird a vu son avance fondre tranquillement à l’Omnium Shriners Hospitals for Children, à Las Vegas, et l’Écossais a même eu besoin de la prolongation, mais il a finalement triomphé devant les Américains Austin Cook et Matthew Wolff.

Sur le deuxième trou de prolongation – le 17e trou du parcours – Laird a réussi un oiselet sur la normale 3 afin de larguer ses rivaux.

L’athlète de 37 ans est passé près de vivre un scénario catastrophe. Wolff et Cook, qui ont tous les deux frappé la balle à 66 (-5) reprises lors de la dernière journée, pour un cumulatif de 261 (-23), avaient fini le parcours depuis quelques minutes et attendaient patiemment de voir le résultat de Laird lorsque ce dernier s’est présenté au tertre de départ du 18e trou avec une priorité d’un coup. Laird devait caler un roulé de plus de 28 pieds pour la victoire, mais une tentative échouée de peu a permis aux trois hommes de refaire ce même trou pour commencer la prolongation.

La dernière journée du tournoi a été dure envers les deux Canadiens en lice. Michael Gligic et Adam Hadwin ont respectivement cogné l’objet blanc à 72 (+1) et 74 (+3) reprises. Gligic a été le meilleur avec un cumulatif de 270 (-14) ce qui lui vaut le 27e rang, à égalité avec six autres participants. Hadwin a joué un coup de plus, terminant au 34e rang, à égalité avec huit autres joueurs.