Crédit : Aaron Doster-USA TODAY Sports

MLS

Un court blanchissage du Toronto FC

Publié | Mis à jour

Le Toronto FC a marqué un but rapide et il a fermé la porte au FC Cincinnati par la suite, en route vers une victoire par blanchissage de 1 à 0, dimanche, au Nippert Stadium. 

Patrick Mullins a profité d’une belle percée de Richie Laryea, qui lui a remis le ballon, avant d’envoyer le ballon dans le filet adverse, à la 29e minute. 

Peu de tirs ont été cadrés durant ce match, alors que les torontois en ont réussi deux contre un seul pour leurs adversaires.

La formation torontoise, encore cette année, domine le classement de l’Association de l’Est, avec une récolte de 37 points en 17 matchs.

Le Revolution tient bon contre NYCFC

Au Yankee Stadium, le Revolution de la Nouvelle-Angleterre a été opportuniste, ce qui leur a permis de vaincre le New York City FC au compte de 2 à 1.

Les visiteurs n’ont pas mis de temps avant de se donner une priorité. Dès la 3e minute de jeu, l’attaquant canadien Teal Bunbury a envoyé le ballon à son coéquipier Lee Nguyen, qui lui a remis aussitôt, ce qui a permis au joueur des «Revs» de s’échapper devant le gardien Sean Johnson et de le déjouer.

Nguyen a scellé l’issue du match sur un tir de pénalité à la 80e minute.

NYCFC a réduit l’écart à un seul but sur un coup de pied de coin tard dans les arrêts de jeu, mais l’équipe de la Grosse Pomme a manqué de temps.

Ce n’est pas en raison d’un manque d’opportunité que l’équipe locale s’est inclinée. La formation new-yorkaise a dirigé 16 tirs vers la cage de Matt Turner, dont huit étaient cadrés, mais le portier a été alerte.

Ailleurs dans la MLS

À Chicago, deux buts en première demie ont permis au Fire de vaincre le D.C. United 2 à 1.

À Los Angeles, le LAFC a pris sa revanche aux dépens des Sounders de Seattle en les défaisant 3 à 1. Le 18 septembre, les Sounders avaient profité d’un match à domicile contre l’équipe californienne pour les battre 3 à 0.

À Kansas City, le Sporting a profité d’un carton rouge au Nashville SC et d’un avantage d’un joueur pour briser l’égalité et l’emporter 2 à 1.