Crédit : Photo d'archives, AFP

Canadiens de Montréal

CH: cinq valeureux Québécois repêchés tardivement

Publié | Mis à jour

Si le Canadien n’a jamais eu beaucoup de succès en repêchant un Québécois au premier tour, il en va autrement pour certains joueurs de la Belle Province sélectionnés à compter de la deuxième ronde par le club montréalais.

On pense évidemment au gardien Patrick Roy, repêché au troisième tour par le CH en 1984, mais il y en a eu beaucoup d’autres depuis.  

Coup d’oeil sur différents choix judicieux effectués par le Tricolore dans les 35 dernières années:

Stéphane Robidas (7e ronde – 1995)  

Le Canadien a vu juste en misant sur le défenseur Stéphane Robidas en septième ronde (164e au total) du repêchage de 1995. Celui-ci a connu un séjour très intéressant avec les Cataractes de Shawinigan, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Robidas a disputé 937 matchs dans la Ligue nationale de hockey (LNH), mais seulement 122 avec le Tricolore. En octobre 2002, le Québécois avait en effet été réclamé au ballottage par les Thrashers d’Atlanta, qui l’ont refilé sans tarder aux Stars de Dallas en retour d’un choix de sixième tour.

José Théodore (2e ronde – 1994)  

Il fallait être audacieux pour repêcher le gardien José Théodore pendant que Patrick Roy était toujours avec le Canadien, en 1994. Le temps a donné raison au club montréalais puisque «Théo», choisi 44e au total, a connu une très belle carrière dans la LNH.

Mike Ribeiro (2e ronde – 1998)  

L’attaquant Mike Ribeiro a quand même joué 293 matchs avec le Canadien de Montréal, en incluant les séries éliminatoires. S’il a dû poursuivre sa carrière ailleurs, il fut une excellente sélection en deuxième ronde (45e) au repêchage de 1998.

François Beauchemin (3e ronde - 1998)  

Dans la même cuvée que Ribeiro, le CH ne s’est pas trompé en appelant le défenseur François Beauchemin au troisième tour. Un peu comme Robidas, il n’a toutefois pu s’établir à Montréal quand les Blue Jackets de Columbus l’ont réclamé au ballottage.

Maxim Lapierre (2e ronde - 2003)  

L’attaquant Maxim Lapierre fut le 61e joueur réclamé, vers la fin d’une deuxième ronde prolongée, au repêchage de 2003. Celui-ci a disputé un total de 694 matchs dans la LNH, y compris les éliminatoires.

*****

Mentions honorables  

Sébastien Bordeleau (73e au total en 1993), Patrice Brisebois (30e en 1989), Benoît Brunet (27e en 1986), Éric Desjardins (38e en 1987), Gilbert Dionne (81e en 1990), Donald Dufresne (117e en 1985), Gabriel Dumont (139e en 2009), Mathieu Garon (44e en 1996), Guillaume Latendresse (45e en 2005) et Charles Hudon (122e en 2012).