Canadiens de Montréal

Max Domi critique le CH

Publié | Mis à jour

Moins de trois heures après avoir été échangé aux Blue Jackets de Columbus, l’attaquant Max Domi s’est permis de faire des critiques à l’organisation du Canadien de Montréal.

Dans une entrevue accordée au site sportif The Athletic, le joueur de centre a affirmé qu’il y avait un manque de communication chez le Tricolore.

Ci-dessus, le DG des Canadiens Marc Bergevin commente la transaction.  

«C’était une situation tellement bizarre. Je vous mentirais en vous disant que je savais ce qui se tramait. Il n’y avait pas vraiment de communication [à Montréal], a dit Domi. J’essayais de comprendre ce qui se passait. 

«On ne m’a pas dit pourquoi, ou quoi faire pour être placé plus haut dans la formation [...] Je ne suis pas l’entraîneur. J’ai été placé dans certaines situations et je n’ai pas été en mesure d’aider l’équipe comme j’aurais aimé le faire.

«C’est une expérience qui me fait apprendre. Je prends ça et je grandis. Le pire est derrière moi maintenant», a-t-il ajouté.

Domi a été échangé contre l’ailier droit Josh Anderson, un joueur avec lequel il a joué pendant quelques années chez les Knights de London.

«C’est un peu étrange d’avoir été échangé contre l’un de mes meilleurs amis», a analysé le gaucher.

Domi n’a pas perdu de temps, lui qui a déjà été en contact avec plusieurs de ses nouveaux coéquipiers des Jackets.

«J’ai parlé avec Nick Foligno et plusieurs autres gars aussi. Ils sont excités et je le suis de faire partie de ce groupe.»

Celui qui avait été acquis contre Alex Galchenyuk en juin 2018 a aussi parlé avec le directeur général Jarmo Kekalainen, mais pas encore avec celui qui décidera de son temps d’utilisation à Columbus.

«Ce qui est le plus important là-dedans, c’est que je suis super excité d’aller dans un endroit où on me désire. J’ai parlé avec Jarmo. Je n’ai pas eu la chance de parler à [l’entraîneur-chef John Tortorella] encore, mais j’ai hâte à cet appel téléphonique.»