Canadiens de Montréal

Bergevin négociera «le plus vite possible»

Publié | Mis à jour

Marc Bergevin a réalisé un coup d’éclat tout en conservant son choix de premier tour, mardi, en faisant l’acquisition de Josh Anderson, des Blue Jackets de Columbus. 

Le directeur général des Canadiens de Montréal a indiqué à TVA Sports que s’entendre avec l’ailier droit de 26 ans, qui est en voie de devenir joueur autonome avec compensation, est un dossier prioritaire.

Voyez l'entrevue avec Marc Bergevin dans la vidéo, ci-dessus.

«C’est certain que c’est notre but. Avec le repêchage, on est occupé. Mais on va commencer les pourparlers le plus vite possible avec lui.»

En raison de ses habiletés offensives et de sa robustesse, Anderson était convoité sur le marché des transactions. Pour obtenir ses services, Bergevin n’a eu qu’à sacrifier Max Domi, qui est admissible à l’arbitrage, et un choix de troisième tour.

«Nous avions besoin de gabarit, a rappelé le DG. C’est un besoin qui était flagrant pour nous. Dans la LNH, peut-être trois ou quatre joueurs peuvent offrir du jeu physique avec des habiletés offensives. Ce n’est pas comme s’il y avait une tonne de joueurs disponibles comme lui.

«On a payé un prix, mais tu n’obtiens rien sans donner rien. C’est un atout. On remplit un besoin. Une transaction fonctionne bien lorsqu’elle satisfait les deux clubs.»

Bergevin et le CH possédaient la 16e sélection en vue du repêchage. Tout juste avant l’encan, ce choix n’était pas sur le point d’être marchandé.

«Tout est possible, mais je te dirais qu’en ce moment, il y a de très bonne chances qu’on repêche au 16e rang.»