Crédit : AFP

Baseball - MLB

Des duels qui promettent dans l’Américaine

Publié | Mis à jour

Les séries de division, qui s’amorceront lundi dans la Ligue américaine, opposeront des formations excitantes, engagées dans d’intenses rivalités.

Il y a d’abord les Yankees de New York et les Rays de Tampa Bay qui se retrouveront pour le premier match de cette série 3 de 5, présentée au Petco Park, à San Diego.

Au cours de la saison régulière, les Rays ont eu un net avantage sur les Yankees, qu’ils ont vaincus huit fois en 10 occasions.

Bien que les Rays aient dominé la Ligue américaine, il ne faut certainement pas compter les Yankees pour battus. Plusieurs éléments dans leur formation pourraient faire très mal aux Rays et même faire la différence dans cette série.

À commencer par le lanceur étoile Gerrit Cole. Même s’il n’a pas été aussi dominant à sa première année avec les Yankees, il a terminé la saison en force en affichant une moyenne de points alloués de 1,00 à ses quatre derniers départs. Lors du premier match de la série contre les Indians de Cleveland, il a réussi pas moins de 13 retraits au bâton en sept manches de travail.

Même si les Rays possèdent plus de profondeur au monticule, les Yankees peuvent néanmoins avoir confiance en Masahiro Tanaka, J.A. Happ, Deivi Garcia et Aroldis Chapman.

C’est surtout sur le plan offensif que les Yankees pourront faire des dommages avec quelques-uns des meilleurs frappeurs de la ligue tels DJ LeMahieu, Luke Voit, Aaron Judge, Gio Urshela, Clint Frazier, Brett Gardner, Aaron Hicks, Gleyber Torres et Giancarlo Stanton. À preuve, la machine offensive des Yankees a produit 22 points en deux matchs contre les Indians.

Une série qui s’annonce explosive

L’autre duel de division opposera les Athletics d’Oakland aux Astros de Houston, au Dodger Stadium de Los Angeles, des équipes entre lesquels il règne beaucoup d’animosité.

En raison du scandale des signaux volés lors de la Série mondiale 2017, les Astros forment certainement l’équipe la plus impopulaire du baseball majeur. Au cours de la dernière saison, plusieurs adversaires n’ont pas hésité à les confronter. Contre les A’s, le 9 août dernier, une bagarre générale a même éclaté entre les deux équipes.

Il sera d’autant plus intéressant de voir si Mike Fiers, l’ancien lanceur des Astros qui a révélé le scandale des signaux volés, sera dépêché au monticule par les A’s au cours de cette série. Fiers n’a pas affronté son ancienne équipe en saison régulière.

En dépit des circonstances, les Astros sont déterminés à atteindre la Série mondiale pour une troisième fois en quatre ans. Pour ce faire, ils miseront notamment sur leurs joueurs vedettes Carlos Correa, George Springer, Jose Altuve et Alex Bregman.

Ils auront toutefois fort à faire contre les Athletics, qui ont terminé en tête de la section Ouest. Les A’s ont dominé les Astros 38 à 25 au chapitre des points lors de leurs affrontements cette saison. Avec des lanceurs tels Liam Hendriks, Diekman, Joakim Soria et Yusmeiro Petit, les A’s sont également très bien servis au monticule.