Impact de Montréal

L’Impact évite une 5e défaite, mais...

Publié | Mis à jour

L’Impact pensait être en mesure de mettre un terme à sa séquence de quatre défaites consécutives en l’emportant contre le Fire de Chicago, mais il s’est finalement contenté d’un match nul de 2 à 2 au Red Bull Arena, samedi soir.

L’affrontement était présenté à TVA Sports et sur TVA Sports direct.   

Si le résultat est satisfaisant, il est aussi un peu décevant parce que les deux buts du Fire lui ont été donnés en cadeau par des largesses du gardien Clément Diop.

C’était 1 à 1 en deuxième demie quand une montée de Zachary Brault-Guillard a changé les choses. L’arrière droit a décoché un tir qui a dévié sur un défenseur pour se retrouver dans les pieds de Maxi Urruti qui a marqué son quatrième but de la saison à la 67e.

D’ailleurs, il faut le souligner, outre une bonne fin de match de Lassi Lappalainen et une très bonne première demie de Bojan, qui s’est montré plus confiant et volontaire dans l’animation offensive, Brault-Guillard a sans doute été le joueur le plus impliqué offensivement. Et c’est un défenseur.

Le Fire n’avait toutefois pas l’intention de se laisser faire et Francisco Calvo a profité d’une mauvaise sortie de Clément Diop sur un centre pour marquer de la tête sur un ballon flottant (73e minute).

Mauvais but 

Après une rare pause de cinq jours, l’Impact a paru un peu plus reposé et a montré un meilleur visage qu’au cours de ses sorties précédentes.

C’est tout de même le Fire qui a ouvert la marque quand Clément Diop a effectué une mauvaise relance qui a abouti sur le pied de Robert Beric qui a inscrit un cinquième but en autant de matchs au quart d’heure de jeu.

Thierry Henry demande à son équipe de jouer de l’arrière et c’est le genre d’erreur qui vient avec.

Opportuniste, Lassi Lappalainen a remis les pendules à l’heure quand il a cueilli comme un fruit mûr un retour de frappe de Bojan, sept minutes plus tard, marquant son troisième de la saison.

Séquence brisée 

Cette victoire était essentielle pour l’Impact qui cherchait à mettre un terme à une vilaine séquence de quatre défaites consécutives.

Mais malgré le point récolté, l’Impact a glissé d’un rang au classement de l’Est et se retrouve 9e avec 17 points, tout comme Atlanta qui a mis la main sur la 8e place grâce à un meilleur différentiel de buts.

L’Impact aurait sans doute dû l’emporter, surtout après être revenu au score avec deux buts sans réplique.

Mais dans les circonstances, c’est un résultat acceptable. Il faut rappeler que l’infirmerie déborde et que l’équipe n’a pas pu s’entraîner au cours de la dernière semaine puisqu’elle était en quarantaine après être rentrée des États-Unis pour quelques jours.

Il faudra maintenant voir comment la troupe de Thierry Henry se comportera face au Crew de Columbus, une puissance de l’Association Est, mercredi soir.

-- SOMMAIRE ---                         

73e minute - BUT - L'avance de l'Impact ne tient pas longtemps... Francisco Calvo ramène les deux équipes à égalité. C'est 2-2.

67e minute - BUT - Maximiliano Urruti fait dévier avec brio un tir de Zachary Brault-Guillard dans le filet adverse. 2-1 Montréal.

38e minute - Rudy Camacho (encore lui!) passe très près d’inscrire un autre but contre son camp. L’Impact l’a échappé belle!

22e minute - BUT - L'Impact réplique grâce à Lassi Lappalainen. C'est l'égalité 1-1.

15e minute - BUT - Le gardien de l'Impact Clément Diop gaffe et le Fire en profite pour ouvrir la marque par l'entremise de Robert Beric. 1-0 Chicago.

---------------------------

Voici le onze partant de l'Impact: