Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QU

LHJMQ

LHJMQ: survol des 18 équipes

Publié | Mis à jour

La LHJMQ entreprendra sa saison 2020-2021 dans un contexte fort particulier ce vendredi, alors que 16 de ses 18 équipes seront en action pour ce grand retour attendu de la part des joueurs et des entraîneurs.

Le Journal vous offre un bref survol de chacune des formations qui disputeront l’ensemble de leurs 60 matchs à l’intérieur de leur division.

SECTION EST

Remparts de Québec

Fiche en 2019-2020 : 27-32-4-1, 59 pts

En effectuant son retour à la tête des opérations hockey à l’aube de la saison 2018-2019, Patrick Roy voulait remettre les Remparts à sa main. À la veille de la troisième campagne de son deuxième séjour, Roy commencera enfin à voir son travail porter ses fruits alors que les Remparts seront à surveiller dans l’Est. Avec dix patineurs de 17 ans, les Diables rouges seront jeunes, mais compétitifs, grâce aux James Malatesta, Nathan Gaucher, Evan Nause et William Rousseau. Il sera aussi intéressant de voir comment se comporteront les Finlandais Viljami Marjala (att) et Aapo Siivonen (def), dont Roy a vanté les louanges depuis leur sélection.

Saguenéens de Chicoutimi

Fiche en 2019-2020 : 45-12-5-1, 96 pts

Malgré la perte d’éléments clés qui auraient pu les aider à remporter les grands honneurs, n’eût été la pandémie, les Saguenéens compteront sur un noyau solide formé par Alexis Shank, Samuel Houde, Dawson Mercer, Hendrix Lapierre et Artemi Kniazev. Les premières semaines du calendrier dicteront l’orientation que privilégiera Yanick Jean à la prochaine période des transactions. Si Lapierre reste en santé, les Sags seront prétendants au titre de division.

Océanic de Rimouski

Fiche en 2019-2020 : 38-18-4-4, 84 pts

Alexis Lafrenière parti, c’est une nouvelle ère qui débute dans le Bas-Saint-Laurent. L’équipe a aussi échangé Colten Ellis, son titulaire masqué des dernières années. La troupe de Serge Beausoleil a trouvé un équilibre entre vétérans et recrues, mais certains soirs s’annoncent difficiles. Recrue de l’année l’an passé, l’attaquant Zachary Bolduc, admissible au repêchage 2021 de la LNH, sera sous les projecteurs, tout comme le défenseur Isaac Belliveau. Le dossier du vétéran défenseur Justin Bergeron sera à suivre aux Fêtes.

Crédit photo : Photo Simon Clark

Drakkar de Baie-Comeau

Fiche en 2019-2020 : 24-29-7-4, 59 pts

Après deux ans dans la chaise d’adjoint, Jean-François Grégoire a succédé à Jon Goyens au poste d’entraîneur-chef, lui qui a démissionné tout juste avant le début du camp d’entraînement. On repart donc à neuf en cette deuxième année de reconstruction durant laquelle l’attaquant Nathan Légaré sera l’attraction principale. L’espoir des Penguins sera hautement convoité à la période des transactions. Pour le reste, les partisans de la Côte-Nord devront faire preuve de patience et d’indulgence.

Cataractes de Shawinigan

Fiche en 2019-2020 : 29-32-2-0, 60 pts

Incapables de prendre leur envol l’an dernier, les Cataractes espèrent s’établir parmi les meilleures équipes du circuit Courteau cette saison. Cinquième entraîneur à prendre les rênes du club de la cité de l’Énergie depuis 2015, Ron Choules a de la pression. Mavrik Bourque, l’un des plus beaux espoirs du prochain repêchage de la LNH, Vasily Ponomarev et Kirill Nizhnikov dirigeront les salves offensives pendant que le gardien Antoine Coulombe, 18 ans, entamera déjà sa troisième année.

Tigres de Victoriaville

Fiche en 2019-2020 : 28-28-5-4, 61 pts

Eux aussi dirigés par un nouvel instructeur en la personne de Carl Mallette à la suite du départ de Louis Robitaille avec Gatineau, les Tigres aligneront l’un des plus dangereux duos d’Européens avec les Russes Mikhail Abramov et Egor Serdyuk, tous deux âgés de 19 ans. Abramov avait signé son premier contrat professionnel avec les Maple Leafs avant la pandémie. Le reste de l’offensive est toutefois suspecte. En défense, la présence du vétéran Vincent Sévigny amènera de la stabilité parmi ses jeunes partenaires. Le gardien Fabio Iacobo est fin prêt à prendre le rôle de partant.

SECTION OUEST

Olympiques de Gatineau

Fiche en 2019-2020 : 22-37-5-0, 49 pts

Nouveau patron, nouvelles recrues et nouvel aréna! Le début d’un temps nouveau en Outaouais, où tous les yeux seront rivés sur le défenseur Tristan Luneau, premier choix au total du dernier encan midget, ainsi que sur les trois autres choix de première ronde. L’avenir s’annonce rose pour Louis Robitaille et sa bande, mais la patience sera de mise avec une aussi jeune équipe, aussi talentueuse soit-elle. Ne reste qu’à souhaiter que le vieil aréna Baribeau, utilisé temporairement, tienne le coup.

Crédit photo : Capture d'écran

Armada de Blainville-Boisbriand

Fiche en 2019-2020 : 32-27-2-2, 68 pts

L’Armada a surpris bien des observateurs l’an passé alors que la flotte n’en était qu’à sa deuxième année de son cycle de reconstruction. L’optimisme règne dans les Basses-Laurentides à l’approche de la nouvelle campagne alors que l’équipe de Bruce Richardson saluera le retour de plusieurs vétérans en attaque, dont Yaroslav Likhachev, Luke Henman et Simon Pinard, tous auteurs d’au moins 25 buts l’an passé. La paire de gardiens inexpérimentés représente un point d’interrogation.

Voltigeurs de Drummondville

Fiche en 2019-2020 : 36-25-2-0, 74 pts

Personne ne donnait cher de la peau des Voltigeurs l’an passé après avoir perdu les services d’éléments clés. L’équipe a pourtant fini 3e dans la conférence de l’Ouest. Steve Hartley aura toutefois une équipe jeune sous la main avec notamment cinq joueurs de 16 ans pour la deuxième année de la reconstruction. Le capitaine Xavier Simoneau aura un grand rôle à jouer dans le vestiaire. Fort d’une première saison derrière la cravate, l’Autrichien Thimo Nickl sera à surveiller à la ligne bleue. Âgé de 18 ans, Francesco Lapenna devrait voir beaucoup d’action devant son filet.

Phœnix de Sherbrooke

Fiche en 2019-2020 : 51-8-3-1, 106 pts

Le Phœnix tentera de reprendre là où il a laissé avant que la pandémie ne freine ses ambitions de championnat au printemps dernier. Ça jouera du coude au sommet de la division avec Val-d’Or. Malgré le départ de Félix Robert, les Sherbrookois compteront encore sur un joli noyau de vétérans à l’attaque, dont Samuel Poulin, Xavier Parent et Benjamin Tardif. L’équipe est en voiture dans le champ arrière avec notamment la présence du gardien slovaque Samuel Hlavaj, une révélation l’an passé.

Huskies de Rouyn-Noranda

Fiche en 2019-2020 : 29-30-2-2, 62 pts

Dans une division aussi relevée que celle de l’Ouest, les Huskies auront fort à faire pour se distinguer, eux qui compteront sur huit patineurs de 16 et 17 ans. Le retour d’Alex Beaucage permettra d’éviter le pire, mais celui-ci risque fort bien d’être échangé à la période des Fêtes. Mince consolation avec la pandémie : les Huskies compteront sur le retour du gardien et espoir des Sharks de San Jose, Zachary Émond, âgé de 20 ans, en raison de l’incertitude liée au hockey mineur professionnel.

Foreurs de Val-d’Or

Fiche en 2019-2020 : 26-30-5-2, 59 pts

Les Foreurs ont annoncé leurs couleurs avant même le retour officiel des activités en faisant l’acquisition de Jakob Pelletier, des Wildcats de Moncton, lors du dernier repêchage. L’espoir des Flames de Calgary sera capitaine à Val-d’Or, où les intentions de l’organisation sont claires : on veut gagner cette saison. L’équipe est à maturité en plus de compter sur l’un des meilleurs patineurs de 17 ans du circuit en Justin Robidas. À la ligne bleue, Maxence Guénette, qui appartient aux Sénateurs d’Ottawa, mènera le bal. Le gardien Jonathan Lemieux devra être au sommet de son art.

SECTION MARITIMES

Sea Dogs de Saint John

Fiche en 2019-2020 : 30-33-1-0, 61 pts

Exclus des séries en 2018 et en 2019, les Sea Dogs ont été freinés dans leur progression par la pandémie. De beaux jours sont à prévoir pour la formation du Nouveau-Brunswick nouvellement dirigée par Greg Gilbert, un ancien de la LNH. Le noyau de jeunes composé de William Villeneuve, Jérémie Poirier, Joshua Roy et Josh Lawrence est intact. L’un des plus beaux espoirs de l’encan midget en 2019, Peter Reynolds, a décidé de se joindre à l’aventure, alors que le vétéran Creed Jones veillera au grain entre les poteaux.

Crédit photo : Sea Dogs de Saint-Jean

Eagles du Cap-Breton

Fiche en 2019-2020 : 40-20-2-1, 83 pts

Les Eagles auront une équipe à pleine maturité avec 16 vétérans de retour. À leur troisième année de leur cycle de performance, les attentes sont très élevées au Cap-Breton, surtout que la pandémie a coupé l’herbe sous le pied des dirigeants au printemps passé. À 20 ans, Shawn Element sera l’un des meilleurs attaquants du circuit. Element sera notamment appuyé par Ryan Francis et Cole Fraser. Point d’interrogation toutefois entre les poteaux avec William Grimard, 19 ans, comme partant, qui a 53 matchs d’expérience en carrière. Peut-on enfin espérer un championnat sur l’île?

Mooseheads d’Halifax

Fiche en 2019-2020 : 20-38-3-2, 45 pts

Après avoir tout liquidé à la dernière période des transactions, les Mooseheads devraient sortir un peu la tête de l’eau grâce à l’arrivée des attaquants Zachary L’Heureux et d’Elliot Desnoyers en provenance de Moncton. L’Heureux a été l’un des meilleurs patineurs de 16 ans l’an passé. L’équipe sera très jeune et elle doit espérer une contribution importante du Suisse Attilio Biasca, 5e choix au total du dernier encan des joueurs étrangers. Justin Barron et Cameron Whynot seront les meneurs à l’arrière et ils devront être efficaces pour limiter les dégâts à la suite du départ d’Alexis Gravel devant le filet.

Titan d’Acadie-Bathurst

Fiche en 2019-2020 : 12-40-8-4, 36 pts

À sa troisième année de reconstruction suivant sa conquête de la coupe Memorial en 2018, le Titan fait du surplace et le recrutement fait défaut. L’équipe paie encore pour ses nombreuses transactions dans lesquelles elle a sacrifié une tonne de choix pour gagner. L’équipe a même échangé son choix de 1re ronde en 2018 (14e au total) contre une sélection de 9e tour aux Sea Dogs. Une autre saison pénible se dessine dans la baie des Chaleurs.

Wildcats de Moncton

Fiche en 2019-2020 : 50-13-1-0, 101 pts

Les Wildcats ont perdu gros avec la pandémie, mais en décidant d’échanger leur capitaine Jakob Pelletier, ils ont donné un coup de barre important dans leur reconstruction. Le retour temporaire de Gabriel Fortier sera plus que bienvenu au sein d’une formation inexpérimentée. En défense, l’espoir des Kings, Jordan Spence, sera l’une des attractions dans les Maritimes.

Islanders de Charlottetown

Fiche en 2019-2020 : 33-26-5-0, 71 pts

On ne le dira jamais assez, mais tant et aussi longtemps que les Islanders seront dirigés par Jim Hulton, ils seront une menace. Ce sera le cas cette saison, d’autant plus que l’équipe regorge de quelques bons vétérans, dont le gardien Colten Ellis, qui devrait être l’un des meilleurs à sa position cette année. Il faudra surveiller l’émergence du défenseur Lukas Cormier, l’un des plus beaux espoirs au repêchage 2020 de la LNH.