26 Thomas Caron, Remparts contre Sea Dogs de Saint John, Centre Videotron, Quebec, 29 janvier 2020. Photo PASCAL HUOT / JOURNAL DE QUEBEC / AGENCE QMI

LHJMQ

Les Remparts dévoilent leur nouveau capitaine

Publié | Mis à jour

L’attaquant Thomas Caron a été nommé le 25e capitaine de l’histoire des Remparts de Québec depuis leur renaissance, un choix qui faisait l’unanimité autant chez les entraîneurs que chez les autres joueurs de l’équipe, selon Patrick Roy.

Caron a porté le «C» pour la première fois sur son chandail devant les membres des médias après l’annonce de sa nomination, jeudi, au Centre Vidéotron. Il sera épaulé dans ses fonctions par les nouveaux assistants Hunter Holmes (20 ans), Théo Rochette (18 ans) et Édouard Cournoyer (18 ans). Les Remparts entameront leur calendrier régulier samedi (16h) avec la visite des Tigres de Victoriaville.

«C’était un choix qu’on aimait beaucoup. Il y avait plusieurs bons candidats, mais Thomas est un gars qui est dans l’organisation depuis plusieurs années, il a été repêché par les Remparts. C’est un joueur qui amène de l’intensité soir après soir, c’est un gars d’équipe et il va jouer un rôle important pour nous. Les gars dans le vestiaire aiment sa présence et écoutent sa présence», a souligné l’entraîneur-chef et directeur général des Diables rouges.

Un grand frère

Caron, 20 ans, est membre à part entière de la formation québécoise depuis janvier 2019. Choix de quatrième ronde en 2016, le patineur de Candiac avait amorcé la saison 2018-2019 dans le junior AAA avant d’être utilisé sporadiquement par Roy durant l’automne et d’obtenir un poste permanent pour le dernier droit de la campagne.

Depuis, sans récolter les points à la tonne, son implication physique sur la patinoire et sa présence ont été grandement appréciées. Il n’a d’ailleurs jamais hésité à défendre un coéquipier comme en témoignent ses 115 minutes passées au cachot l’an dernier.

«Oui, c’est une surprise, mais dans les faits, je suis content et ça fait longtemps que je suis ici. Je peux apporter quelque chose à l’équipe. Il aurait pu y avoir d’autres candidats. Ceux qui ont reçu des lettres, on a un bon groupe de leaders et ça va être le fun de travailler avec eux. Ils vont m’appuyer dans ce que je vais faire», a souligné Caron.

Rochette, acquis des Saguenéens de Chicoutimi pendant la dernière saison, a applaudi ce choix.

«C’est une très bonne nomination. Il est toujours là pour ses coéquipiers. Sur la glace, il va aller défendre ses coéquipiers et il va tout faire pour gagner et pour se sacrifier.»

Des inspirations

Avec 10 joueurs de 17 ans, incluant le Finlandais Viljami Marjala qui se fait toujours attendre, Caron est conscient que son titre vient avec d’importantes responsabilités.

«Je veux être un grand frère pour les jeunes. On a une équipe assez jeune, j’ai grandi au sein de l’organisation des Remparts et j’ai vu d’autres capitaines. Quand j’étais jeune, il y avait des capitaines qui faisaient ça pas mal et c’est cette direction que je veux apporter. Je veux tout faire pour aller chercher la victoire pour le logo des Remparts», a-t-il mentionné.

Deux noms lui sont d’ailleurs venus en tête en pensant à des figures dont il veut s’inspirer.

«Quand je suis arrivé, le capitaine était Matthew Boucher et c’est un exemple sur lequel j’aimerais me fier. Anthony Gagnon [qui était capitaine en fin de dernière saison] est encore un très bon ami à l’extérieur de la glace. Je pense que je veux m’inspirer de tous les capitaines et de tout ce qu’ils ont bien fait, mettre ça ensemble et de faire moi-même mon histoire.»

Un nouveau capitaine aux commandes 

(Agence QMI)

L’attaquant Nathan Ouellet est devenu mercredi le 27e capitaine de l’histoire de l’Océanic de Rimouski, qui amorcera sa saison vendredi face aux Tigres de Victoriaville.

Le patineur de 20 ans sera épaulé par les assistants Justin Bergeron, Zachary Massicotte et Ludovic Soucy.

«Je suis très honoré et fier de cette prestigieuse nomination. C’est une belle preuve de confiance de la part de mes entraîneurs et de mes coéquipiers», a déclaré Ouellet dans un communiqué.

«Nous avons une belle équipe et beaucoup de joueurs auraient pu être nommés également. Ce sera important pour nous tous de montrer la bonne voie aux jeunes», a pour sa part commenté Bergeron.

Natif de Rivière-du-Loup, Ouellet a amassé 16 buts et 17 mentions d’aide pour 33 points en 64 rencontres durant la dernière campagne, sa troisième dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.