Journaliste

Crédit : Rena Laverty / USA Hockey

Repêchage de la LNH

Jake Sanderson remercie son père

Publié | Mis à jour

Quatrième patineur nord-américain selon la liste de la Centrale de recrutement de la Ligue nationale de hockey (LNH) en vue du prochain repêchage, le défenseur américain Jake Sanderson a rendu hommage à son père Geoff – ancien de la LNH –, qu’il considère essentiel dans son cheminement.

Geoff a été un choix de deuxième tour, la 36e sélection au total, des Whalers de Hartford en 1990. Il a disputé 1104 matchs au sein du circuit, totalisant 355 buts et 700 points sur l’aile droite. Mardi, Jake devrait certainement entendre son nom beaucoup plus rapidement que son père.

«La seule chose dont je me souviens au cours de sa carrière de joueur, c'est qu'il était un excellent patineur, très talentueux du côté offensif du match, et un excellent buteur, s’est remémoré Jake, selon une entrevue accordée au site officiel des Flames de Calgary. Si je suis repêché avant lui, peut-être que je vais lui remettre sous le nez!»

«Mon père a été formidable pour m'aider à aborder tout cela, a-t-il ajouté, plus sérieusement. Il a été là pour chaque étape de ma vie et m'a aidé dans ma carrière de hockey. Il me dit juste de profiter du moment. "Cela n'arrive qu'une fois dans votre vie", et être repêché, ce n’est que la partie la plus facile. Ce qui vient après – et ce que vous en faites – est la chose la plus importante.»

Héritage

Sanderson se considère comme un défenseur capable d’évoluer dans toutes les situations de jeu. Il a indiqué qu’il tentait de profiter de ses talents naturels pour aider ses équipes, lui qui a hérité de la rapidité et de l’agilité de son père.

«Je suis un joueur unique, parce que je peux prôner le style défensif, mais aussi utiliser mon patinage, mes compétences et mon sens du hockey sur la glace.»

Sanderson sait d’ailleurs que les défenseurs sont de plus en plus impliqués dans la relance et l’aspect offensif du sport dans la LNH, et il s’assure d’avoir les armes nécessaires.

«Une chose sur laquelle j'ai vraiment travaillé, aussi, c'est mon tir sur réception. En tant que défenseur, avoir une bombe sur réception et l’utiliser avec constance et précision est un très bon atout.»