Baseball - MLB

Les Marlins : «une histoire un peu folle!»

Publié | Mis à jour

Les Marlins de Miami ont réussi vendredi ce qui semblait improbable deux mois plus tôt.

En arrachant une victoire de 4 à 3 face aux Yankees la formation floridienne s’est qualifiée pour les séries pour la première fois depuis 2003. Ironiquement, c’est sur l’ancien terrain de jeu de son propriétaire, l’ex-capitaine des Bombardiers du Bronx, Derek Jeter, qu’elle a réussi l’exploit.

Voyez l'analyse de Denis Casavant dans la vidéo, ci-dessus.

Un véritable tour de force, puisque les Marlins ont été la première équipe aux prises avec des éclosions de COVID-19 dans son vestiaire en début de saison. Dix-huit joueurs du club ont alors été infectés, ce qui a entraîné une interruption de ses activités pendant huit jours.

«C’est une histoire un peu folle, à l’image de [l’année] 2020», a noté samedi matin le descripteur de baseball de la chaîne TVA Sports Denis Casavant, à l’émission Salut Bonjour week-end, sur le réseau TVA.

«Ils ont dû trouver des joueurs de remplacement pour substituer les personnes infectées. À la reprise, ils ont gagné quatre matchs de suite. On a continué sur cette lancée lorsque les joueurs réguliers sont revenus.»

Jesus Aguilar a fait la différence dans le match en claquant un ballon-sacrifice en 10e manche. Monte Harrison a croisé le marbre sur la séquence. Garrett Cooper a également eu un rôle clé dans cette victoire en cognant un circuit de trois points en début de rencontre.

Les Marlins (30-28) ont solidifié leur emprise sur le deuxième rang de l’Association de l’Est de la Ligue nationale, deux matchs devant les Phillies de Philadelphie. Les Braves d’Atlanta sont en tête avec un taux de victoires de ,603.