Crédit : AFP

LNH

Un ex-espoir de 1er plan semble enfin s'épanouir

Publié | Mis à jour

Le joueur de centre Curtis Lazar semble enfin avoir remis sa carrière sur les rails alors que les Sabres de Buffalo lui ont consenti un contrat de deux saisons à une moyenne annuelle de 800 000 $, jeudi.

Ancien premier choix (17e au total) des Sénateurs d’Ottawa en 2013, Lazar n’a jamais vraiment rempli les attentes placées envers lui. Après deux saisons et demie dans la capitale canadienne, le joueur de 25 ans a rejoint les Flames de Calgary en 2017, mais a fini son parcours avec l’équipe dans la Ligue américaine de hockey (LAH).

Les Sabres lui ont donné une seconde chance en lui offrant un contrat d’un an l’été dernier. Lazar a commencé la saison avec les Americans de Rochester, dans la LAH, récoltant 14 points en 18 rencontres.

Il s’est mérité un rappel avec le grand club en novembre et est devenu un régulier de l’alignement par la suite. S’acquittant de tâches défensives et obtenant du temps de jeu en désavantage numérique, le Britanno-Colombien a conclu la saison avec 10 points en 38 rencontres.

Il a ainsi été nommé pour l’obtention du trophée Bill-Masterton, qui récompense un joueur montrant des qualités telles que la persévérance, l’esprit d’équipe et le dévouement.

«Curtis est devenu un joueur important de l’organisation la saison dernière et nous sommes excités de le voir rester avec les Sabres pour les deux prochaines campagnes, a mentionné dans un communiqué le directeur général Kevyn Adams. Ses habiletés en tant que joueur et son caractère en tant que personne font de lui un élément parfait pour les Sabres de Buffalo sur la glace et en dehors de celle-ci.»