AUTO-PRIX-F1-ITA

Crédit : AFP

F1

Une course contre la montre pour Racing Point

Publié | Mis à jour

La violente sortie de piste du Québécois Lance Stroll au Grand Prix de Formule 1 de Toscane donne actuellement bien des maux de tête à l’écurie Racing Point, qui doit maintenant redoubler d’ardeur pour produire les pièces nécessaires en vue de la course en Russie.

Victime de ce qui semble être une crevaison, Stroll a heurté la barrière de pneus alors qu’il luttait pour la troisième place. Or, sa voiture était équipée de plusieurs évolutions aux pontons, au fond plat, à l'aileron avant, au capot moteur et aux écopes de freins. Presque tout a été détruit.

Son coéquipier Sergio Perez, lui, devait attendre la Russie pour en profiter puisque l’équipe basée à Silverstone n’avait pas eu le temps de produire deux ensembles des nouvelles pièces. Ainsi, cet accident de Stroll forcera l’écurie à redoubler d’ardeur.

«Nous devrons faire beaucoup de travail pour rassembler suffisamment de pièces pour que les deux [pilotes] puissent profiter de l’évolution en Russie», a ainsi admis le directeur d'équipe Otmar Szafnauer, selon le réseau britannique Sky Sports.

Bonne nouvelle!

La bonne nouvelle, c’est que les données obtenues à l’usine quant aux gains en performance semblent s’être concrétisées sur le circuit de Mugello, selon le patron de l’équipe en rose.

Il est difficile de savoir [exactement] la différence de temps au tour, a avancé Szafnauer. Cependant, notre évolution était censée nous donner deux ou trois dixièmes, et c’est exactement ce qu’était la différence [en Italie].»

Stroll et Perez sont respectivement sixième et neuvième au classement des pilotes, tandis que Racing Point est au quatrième échelon parmi les constructeurs avec 92 points. La lutte demeure serrée avec McLaren (106), Renault (83), Ferrari (66) et AlphaTauri (53).