Séries 2020 de la LNH

Un arrêt à l'image de la série

Publié | Mis à jour

Aux yeux des Golden Knights de Vegas, c’était leur année. La parité dans la Ligue nationale de hockey (LNH) réserve toutefois des surprises.

Si seulement Max Pacioretty avait été en mesure de marquer lors de son échappée en troisième période, lundi, les Knights n’en seraient pas là.   

Il serait évidemment injuste d’attribuer l’élimination de l’équipe face aux Stars de Dallas à l’ancien capitaine du Canadien de Montréal, mais la séquence illustre parfaitement le sort subi par le club de Las Vegas.

«Nous y étions, la marge est très mince, a lui-même commenté l’entraîneur-chef des Golden Knights, Peter DeBoer, cité par le quotidien "Las Vegas Review Journal". Nous avons simplement été incapables d’obtenir le but opportun qui nous aurait placé du bon côté.»

Les Knights avaient pourtant pris les devants 2 à 0 en début de troisième période, dans le cinquième match de la finale de l’Association de l’Ouest. Or, Pacioretty s’est fait stopper, puis les Stars ont effectué la remontée pour l’emporter 3 à 2 en prolongation.

Crédit photo : AFP

«Pacioretty s'est échappé et leur gardien [Anton Khudobin] a fait l'arrêt, a lui-même rappelé directement DeBoer au terme de la rencontre. C'est comme si nous n'avions jamais été capables de marquer le but pour augmenter notre avance.»

Au-delà de ce cinquième match, DeBoer s’est dit satisfait de l’effort de ses joueurs tout au long des éliminatoires, qualifiant son groupe d’«exceptionnel».

«Même les matchs que nous avons perdus depuis notre arrivée dans la bulle, j'ai le sentiment que nous aurions dû les gagner, a-t-il mentionné sur le site web de la LNH. Il s'agit du trophée le plus difficile à remporter tous sports confondus, et la route qui y mène est incroyablement difficile.»

Crédit photo : AFP

Une occasion gaspillée  

L’attaquant Reilly Smith, qui avait touché la cible à la 15e seconde du troisième tiers lundi, n’a pas caché la grande déception, parlant au nom de tous ses coéquipiers.

«Cette année, nous misions probablement sur la meilleure équipe, l'équipe la plus talentueuse avec laquelle j'ai joué au cours de ma carrière, a noté Smith, précisant qu’il croyait fermement aux chances des Golden Knights de soulever la coupe Stanley. 

«Nous n'avions qu'un objectif. Nous ne voulions pas nous contenter d'autre chose, donc nous sommes assurément abattus. C'est encourageant pour le futur, mais ce n'est pas ce qui nous intéresse en ce moment. »

«L'organisation en entier voulait remporter la coupe Stanley et nous n'y sommes pas parvenus. Ainsi, nous sommes très fâchés, a ajouté Smith. Nous avons tous le sentiment d'avoir gaspillé une belle occasion.»