Crédit : AFP

LNH

Mark Giordano suit les traces d’un grand des Flames

Publié | Mis à jour

S’il est le plus récent récipiendaire du trophée Mark Messier, remis au joueur de la Ligue nationale de hockey (LNH) ayant montré le plus grand leadership, Mark Giordano le doit beaucoup à son prédécesseur comme capitaine des Flames de Calgary, Jarome Iginla.

L’arrière a amorcé son parcours avec les Flames en 2006, trois ans avant qu’Iginla remporte lui-même le trophée Mark Messier. Quand Iginla a été échangé aux Penguins de Pittsburgh, en 2013, Giordano a pris la relève, non sans avoir beaucoup appris du membre de la cuvée 2020 du Temple de la renommée.

«On ne peut pas dire assez de bonnes choses à propos d’"Iggy" sur la glace. De toute évidence, ses réalisations parlent d'elles-mêmes», a commencé par dire le défenseur en vidéoconférence, dimanche.

«Mais pour les gens qui ne l'ont jamais rencontré, la façon dont il traite les gens hors de la patinoire est quelque chose que j'ai vraiment admirée. 

«Il traite tout le monde de la même manière, avec tellement de respect, et il est gentil avec tout le monde, que ce soit des préparateurs physiques, des entraîneurs ou des gens de la communauté. J'admirais vraiment tout ça en tant que jeune homme.»

Giordano a disputé 14 saisons avec les Flames. Il a inscrit 134 buts et totalisé 483 points en 893 parties. 

Il a remporté le trophée Norris, remis au meilleur défenseur du circuit, l’année dernière.