GSE-SPO-TEN-WTA-2020-US-OPEN---DAY-12

Crédit : AFP

Tennis

Une première finale majeure pour Zverev

Publié | Mis à jour

L'Allemand Alexander Zverev, 7e mondial, s'est qualifié pour sa première finale des Internationaux des États-Unis en éliminant l'Espagnol Pablo Carreno (27e) 3-6, 2-6, 6-3, 6-4, 6-3, vendredi à Flushing Meadows.

À 23 ans, Zverev atteint pour la première fois de sa carrière ce stade dans un tournoi du Grand Chelem. Il affrontera dimanche l'Autrichien Dominic Thiem (3e), tombeur du Russe Daniil Medvedev (5e) 6-2, 7-6 (7), 7-6 (5).  

À 27 ans, Thiem atteint quant à lui sa quatrième finale dans un tournoi du Grand Chelem. Il s'était à chaque fois incliné, à Roland-Garros devant Rafael Nadal en 2018 et 2019, et lors des derniers Internationaux d'Australie, en février, devant Novak Djokovic. 

Pour revenir à Zverev, après deux premiers sets où il a à peu près raté tout ce qu'il entreprenait, commettant notamment 36 fautes directes, il a trouvé les ressources mentales pour corriger le tir.

«Je regardais le tableau d'affichage et je voyais ce score. J'étais au plus bas, je me disais "je suis en demi-finale, je suis censé être favori de ce match et je suis mené deux sets à rien". Mais je savais qu'il fallait que je joue un meilleur tennis tout simplement", a-t-il commenté après-coup.

Pour ce faire, il a d'abord pu s'appuyer sur un service enfin efficace en première comme en deuxième balle, qui n'a pas donné l'occasion à son adversaire de l'inquiéter. Et, se montrant également plus agressif, il a pu convertir deux des trois balles de bris qu'il s'est créées.

En quatrième manche, Zverev a confirmé cet ascendant, profitant cette fois d'une baisse de régime de Carreno qui a commis plus d'erreurs et, s'excusant de ne pas l'avoir fait exprès, a atteint l'Allemand au bras sur un point au filet, ce qui a quelque peu énervé ce dernier.

Mais pas au point de le déconcentrer: au 5e set, après que Carreno se soit fait manipuler au dos par le médecin, il a brisé d'entrée et n'a plus lâché son avantage pour finalement s'imposer en 3 h 22 min.

«Je ne peux pas être plus heureux, c'est la première fois que je gagne après avoir été mené deux sets à zéro et je le fais à ce stade du tournoi. Mais la plus haute marche reste à franchir», a ajouté Zverev.