HKN-HKO-SPO-NEW-YORK-ISLANDERS-V-PHILADELPHIA-FLYERS---GAME-SEVE

Crédit : AFP

LNH

Les Flyers songent au marché des transactions

Publié | Mis à jour

Le directeur général des Flyers de Philadelphie, Chuck Fletcher, a l’intention de compléter des transactions pour améliorer son équipe dans les prochains mois.

Le DG a indiqué qu’il préférait cette avenue au marché des joueurs autonomes lors du bilan qu’il a tenu jeudi.

«Nous allons nous assurer de bien gérer le plafond [salarial] et nous assurer d’avoir les ressources nécessaires pour garder les bons jeunes joueurs qui sont déjà ici, a affirmé Fletcher. Cela dit, nous cherchons toujours à ajouter des éléments qui aideront notre formation. Nous allons le faire, mais je ne m’attends pas à ce que nous soyons très actifs sur le marché des joueurs autonomes dans les prochaines années. Je m’attends à ce que nous essayions agressivement de garder nos propres joueurs. Nous allons être actifs sur le téléphone pour voir ce que nous pouvons faire sur le plan des échanges.»

Un buteur

Le directeur général des Flyers sait d’ailleurs déjà quel type de joueur qu’il aimerait obtenir.

«Nous adorions ajouter un autre marqueur. Je regarde notre première ligne et elle n’a pas assez produit, a-t-il dit en parlant des séries éliminatoires. Je peux vous dire qu’en regardant les matchs, j’ai trouvé qu’elle passait beaucoup de temps en zone adverse et qu’elle générait beaucoup de chances de marquer. [...] Nous avons fait plusieurs bonnes choses, nous étions beaucoup en attaque, mais pour je ne sais quelle raison, la rondelle n’allait pas dans le filet.»

«Nous n’avions pas beaucoup de gars qui finissaient le travail. Est-ce qu’on pourrait ajouter un autre marqueur? Absolument.»

Lors des éliminatoires, où ils ont baissé pavillon en deuxième ronde contre les Islanders de New York, les Flyers ont inscrit seulement 2,08 buts en moyenne par rencontre. Le premier trio composé de Claude Giroux, Sean Couturier et Jakub Voracek n’a amassé que sept réussites en 13 parties.

Et Nolan Patrick?

Fletcher a également profité de l’occasion pour dire que l’attaquant Nolan Patrick faisait toujours partie des plans en Pennsylvanie.

Le deuxième choix au total du repêchage de 2017 n’a pas disputé de matchs dans les 17 derniers mois, lui qui est aux prises avec des migraines chroniques.

«Il continue de progresser, a expliqué le directeur général en parlant de la santé de son patineur. Il semble qu’il va retrouver une qualité de vie et j’espère qu’il pourra revenir au jeu. Il est important pour nous. Comme nous l’avons vu en séries, il est important d’avoir trois joueurs de centre de qualité, qui peuvent bien faire partout sur la glace. La production offensive est aussi très importante et je pense qu’il peut jouer un grand rôle par rapport à ça dans le futur.»

Patrick a amassé 26 buts et 35 mentions d’aide pour 61 points en 145 rencontres dans la Ligue nationale. Son contrat de recrue se terminera à la fin de la présente campagne, mais les négociations pour une nouvelle entente n’ont pas encore été amorcées.

«Sa situation est un peu unique et nous allons devoir composer avec cela avec son agent, a indiqué Fletcher. Nous n’avons pas commencé le processus. Tous les contrats ont leur propre défi lors des négociations. Sa blessure fait en sorte que c’est plus difficile.»