Football universitaire RSEQ

Football universitaire : «Les intervenants sont prêts»

Publié | Mis à jour

Le feu vert a été donné pour la reprise du sport scolaire ainsi que des programmes de sports-études, mais qu'est-ce que cela signifie pour le football universitaire du Réseau du sport étudiant du Québec? 

Le 31 août, les dirigeants universitaires et collégiaux ont décidé de repousser au 14 septembre le début de la saison des sports d’automne. Les directeurs sportifs des universités québécoises, eux, n’ont pas voulu se prononcer sur le début ou l’annulation de la saison de leurs équipes.  

 Ci-dessus, voyez les explications de Gustave Roel, président du RSEQ, à «Mario Dumont».  

En entrevue à l'émission de Mario Dumont à LCN, vendredi, le président du RSEQ a laissé la porte ouverte, sans toutefois confirmer ni infirmer qu'il y aura ou non une saison de football universitaire. 

«Les sports d'automne, je pense notamment au football qui a 10 semaines d'activités possibles, ces équipes-là ont été arrêtées pendant deux semaines, donc elles ne pourraient techniquement commencer cette semaine», a expliqué Gustave Roel, qui admet que le calendrier serait inévitablement écourté. 

«Ça leur prendrait au moins une semaine de reprise pour (pouvoir) commencer. Ça réduit leur calendrier. Mais ceci étant dit, les intervenants sont très prêts à faire face à cette musique.»

Lorsqu’une région sera placée en alerte modérée, c’est-à-dire au niveau orange, il y aura des restrictions à la tenue de ces activités, selon Le Journal de Québec. La région de la Capitale-Nationale est présentement un point chaud, ce qui compliquerait potentiellement les activités du Rouge et Or de l'Université Laval.

À Montréal, les Carabins n'ont pas encore tenu d'entraînements complets avec contacts.