Crédit : Kirby Lee-USA TODAY Sports

MLS

Le LAFC en arrache et Bob Bradley est en beau fusil

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Même si l’absence d’éléments-clés comme Carlos Vela peut justifier aux yeux de certains des ennuis sur le terrain, l’entraîneur-chef du Los Angeles FC, Bob Bradley, s’attend à beaucoup mieux de ses hommes.

Privée de Vela (genou) et d’Eduard Atesta (pied), la formation californienne a encaissé un deuxième revers à ses trois dernières sorties, dimanche. 

Malgré une bonne première demie marquée par une domination de 14 à 1 au chapitre des tirs tentés, le LAFC a perdu 3 à 0 contre le Galaxy de Los Angeles. Certes, Bradley n’a guère apprécié les trois buts concédés au retour du vestiaire, mais il souhaite d’abord et avant tout un meilleur engagement de sa troupe qui occupe le septième rang de l’Association de l’Ouest de la Major League Soccer avec une fiche de 3-3-3.

«Le message principal envoyé à ce groupe, c’est qu’en ce moment, nous faisons face à de l’adversité et tout le monde doit batailler plus fort, a-t-il indiqué au site officiel de la ligue avant de mentionner des noms. Nous avons besoin qu’il y ait différents gars qui prennent davantage de responsabilités. Ces gars-là devraient être Tristan [Blackmon], Eddie [Segura], Mark-Anthony [Kaye] et Diego [Rossi]. Mais comme je l’ai dit, Diego effectue un très bon travail. En revanche, il nous faut les autres, notamment Latif [Blessing]. Ces joueurs doivent comprendre que lorsqu’ils font partie d’une bonne équipe et qu’il y a une période difficile à vivre, ils ont intérêt à pousser les autres. Et je ne crois pas que nous avons vu cela en l’absence de Carlos et d’Eduard.»

L’exemple à suivre

Ainsi, Bradley croit que ses joueurs devraient s’inspirer de Rossi, 22 ans seulement et auteur de neuf buts en autant de sorties cette saison, sur la surface de jeu.

«Nous avons eu un gros exemple à suivre ce soir [dimanche] et c’est Diego. Il a été incroyable. Il n’arrête pas. Après le départ de Mark-Anthony [qui a écopé d’un carton rouge à la 53e minute], il a pris le rôle de capitaine et j’étais fier de la façon de faire de Diego. Il nous faut une équipe remplie de gars pouvant aussi pousser et se battre à un tel niveau pendant une rencontre au complet.»

Le LAFC affrontera le Real Salt Lake mercredi.