Entraînement Océanic de Rimouski

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LHJMQ

Des matchs essentiellement le week-end

Publié | Mis à jour

La Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) amorcera sa prochaine saison régulière le 2 octobre prochain alors que 16 de ses 18 équipes prendront part à cette soirée d’ouverture. Pandémie oblige, le nouveau calendrier limitera considérablement les déplacements et les matchs seront disputés sans spectateurs.

En juin dernier, lorsque le commissaire Gilles Courteau avait émis le souhait que les activités régulières de son circuit reprennent au début du mois d’octobre, plusieurs doutaient de la réussite du projet. Même si le nouveau coronavirus continue de faire rage, la saison 2020-2021 s’enclenchera à la date espérée, mais les prochains mois s’annoncent particuliers à travers le hockey junior québécois.

D’abord parce qu’il n’y aura aucun amateur dans les gradins jusqu’à nouvel ordre. De plus, les équipes joueront 60 matchs à l’intérieur des trois divisions (Est, Ouest et Maritimes), ce qui signifie qu’elles affronteront 12 fois chacun de leurs adversaires. L’animosité sera au rendez-vous.

En raison du calendrier écourté, 83 % des matchs seront tenus les week-ends. Cette mouture facilitera les études à distance pour la majorité des hockeyeurs en plus de donner une marge de manœuvre aux autorités de la LHJMQ en cas d’éclosions de la COVID-19. Quant au format des séries, il sera dévoilé en décembre et sera conçu en fonction de l’évolution des mesures de la Santé publique.

Début hâtif

Ce début hâtif contraste avec l’avenue privilégiée par la Ligue de l’Ontario et la Ligue de l’Ouest, qui ont décidé d’attendre jusqu’au 1er décembre avant de reprendre leurs activités en raison de la présence de formations américaines dans leurs cadres.

À Québec, les Remparts amorceront leur campagne le samedi 3 octobre en accueillant les Tigres de Victoriaville au Centre Vidéotron. Le lendemain, la troupe de Patrick Roy se rendra à Rimouski en après-midi. L’Armada de Blainville-Boisbriand entreprendra sa saison le 2 octobre à Sherbrooke.

En n’affrontant que des équipes de leur section, les Remparts passeront seulement six nuits à l’hôtel contrairement à 24 nuitées l’an passé, a révélé au Journal la directrice des services à l’équipe et des relations médias, Nicole Bouchard. Cette nette diminution représentera d’importantes économies alors que les clubs seront privés des revenus tirés de la vente de billets.

Aréna de fortune à Gatineau

Privés de leur aréna habituel qu’est le centre Robert-Guertin en raison de la décision du CISSS de l'Outaouais de transformer l’endroit en centre d’hébergement d’urgence pour itinérants, les Olympiques se conteront du vieil aréna Baribeau pour leurs matchs locaux.

L’édifice a subi des modifications évaluées à 100 000 $ pour répondre aux exigences de la LHJMQ, notamment pour l’éclairage et l’aménagement d’un gymnase et d’une galerie de presse, selon le journal Le Droit.

Les Olympiques et leur choix de première ronde au dernier repêchage, le défenseur Tristan Luneau, commenceront leur boulot les 2-3 octobre à Val-d’Or. La rentrée locale aura lieu le week-end suivant contre l’Armada.

La saison prendra fin le 3 avril 2021.