Crédit : AFP

NFL

«Si je meurs, je meurs»

Publié | Mis à jour

Malgré les ravages qu’elle a causés aux quatre coins de la planète ces derniers mois, la COVID-19 n’inquiète pas vraiment le quart-arrière des Vikings du Minnesota Kirk Cousins.

«Si je meurs, je meurs», a lancé Cousins en entrevue à la baladodiffusion de Spotify 10 Questions lorsqu’il a été questionné sur le coronavirus. «Je suis en paix avec ça.»

Dans l’entretien diffusé mercredi, Cousins a également révélé qu’il ne croyait pas en l’efficacité des masques pour freiner la propagation de la COVID-19. Le quart-arrière de 32 ans a toutefois précisé qu’il tentait de respecter les inquiétudes des autres à propos du virus.

Lorsqu’on lui a demandé d’indiquer sur une échelle de 1 à 10 sa crainte d’être contaminé, 1 étant «la personne qui croit que les masques sont stupides et que les gens sont une bande de moutons», et 10 étant celle qui «ne quittera pas sa salle de bain pour les 10 prochaines années», sa réponse a été sans équivoque.

«Je ne traiterai personne de stupide puisque ça va me mettre dans le pétrin. Mais je suis environ à 0,000001.»

«Je vais continuer ma vie quotidienne et si je l’attrape, je vais m’en débarrasser. Je vais laisser la nature suivre son cours. J’adopte l’approche de la loi du plus fort. Et si ça me met knock-out (le virus), ça me mettra knock-out. C’est correct. Même si je meurs, je meurs.»

Cousins a également dit que le port du masque, «c’est vraiment pour être respectueux avec les autres». «Ça n’a rien à voir avec mes croyances personnelles.»