Canadiens de Montréal

Allen permettra à Price de souffler

Allen permettra à Price de souffler

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 02 septembre
Mis à jour 02 septembre

Alex Auld, Peter Budaj, Dustin Tokarski, Mike Condon, Charlie Lindgren, Al Montoya, Antti Niemi et Keith Kindaid. Il s’agit des gardiens qui ont épaulé le travail de Carey Price depuis le départ de Jaroslav Halak en 2010.

Au cours des dix dernières années, ce sont huit gardiens qui se sont succédé aux côtés de Price. Souvent lors de cette période, les Canadiens ont eu besoin d’un gardien auxiliaire qui était capable de prendre le relais lorsque le numéro 31 démontrait des signes d’essoufflement ou encore lorsqu’il était blessé.  

Malheureusement, aucun des gardiens mentionnés plus haut n’est parvenu à prendre la relève.

Pour sa part, Jake Allen répond à plusieurs critères (expérience, âge, statistiques). Âgé de 30 ans, Allen a déjà occupé le poste de numéro un avec les Blues de St. Louis. Cependant, ses performances démontrent qu’il est beaucoup plus efficace dans un rôle de second comme ce fut le cas avec les Blues lorsqu’il s’est retrouvé à partager le travail avec Brian Elliott et Jordan Binnington.

À Montréal, Allen permettra à Price de réduire son nombre de matchs. Encore une fois cette année, Price a été le gardien le plus utilisé de la LNH et, par moment, il semblait à bout de souffle. Claude Julien pourra lancer Allen dans la mêlée sans se fermer les yeux et se croiser les doigts afin d'espérer une performance à la hauteur de standards.

Nombre de matchs depuis 2018-2019

1-Carey Price: 124

2-Connor Helleybuyck: 121

3-Frederik Andersen: 112

- Sergei Bobrovsky: 112

5-Marc-André Fleury: 110

Il est maintenant logique de penser que Price obtiendra une cinquantaine de départs, ce qui en laissera une trentaine à Allen. Ainsi, les Canadiens se rapprocheraient beaucoup de la stratégie employée par les Bruins de Boston avec Tuukka Rask et Jaroslav Halak. Les dernières saisons ont démontré que Rask était beaucoup plus dominant avec une charge de travail moins élevée.

Crédit photo : AFP

Beaucoup d’argent entre les poteaux  

Il reste une dernière saison au contrat (4,35 millions $) de Jake Allen. Il deviendra ensuite joueur autonome sans compensation.

Les Canadiens se donnent une saison avec Allen. L’été prochain, ils pourront réévaluer la situation. Ainsi, le jeune gardien Cayden Primeau aura une autre année complète pour se développer avec le Rocket de Laval dans la Ligue américaine. On évite de vouloir précipiter les choses dans son cas.

Si on additionne le salaire annuel moyen de Price (10,5 M $) à celui d’Allen (4,35 M $), on obtient 14,85 millions $.

Les Canadiens vont donc dépenser près de 15 millions de dollars pour deux gardiens. Aucune autre équipe de la LNH ne donnera autant d’argent à ses deux gardiens la saison prochaine (2020-21).

Saison 2020-2021 : équipes qui dépensent le plus pour leurs gardiens  

Montréal : 14,85 M $ (Carey Price, Jake Allen)

Floride : 10,85 M $ (Sergei Bobrovsky, Chris Driedger)

Tampa : 10,8 M $ (Andrei Vasilevskiy, Curtis McElhinney)

Boston : 9,25 M $ (Tuukka Rask, Jaroslav Halak)

Arizona : 8,75 M $ (Darcy Kuemper, Antti Raanta)

Je suis d’accord que Carey Price avait besoin d’aide. Maintenant, je souhaite que l’équipe puisse combler un autre besoin : un ou des joueurs offensifs.

Les dernières séries éliminatoires l’ont à nouveau démontré. Price peut arrêter presque toutes les rondelles dirigées vers lui. Cependant, si l’équipe ne marque pas, ce sera difficile de l’emporter.