Crédit : AFP

LNH

Jean-Gabriel Pageau consolide sa réputation

Publié | Mis à jour

L’attaquant Jean-Gabriel Pageau a de nouveau bien fait paraître les dirigeants des Islanders de New York, dimanche soir, dans la victoire de 3 à 2 des siens contre les Flyers de Philadelphie.

Acquis des Sénateurs d’Ottawa à la dernière date limite des transactions, le natif de la capitale fédérale a inscrit son septième but des présentes séries éliminatoires. Il a maintenant amassé neuf points en 13 parties.

«Le moment n'est jamais trop gros pour lui. Il trouve toujours le moyen de continuer à produire et de marquer des buts importants pour nous, a affirmé son coéquipier Josh Bailey, dont les propos ont été traduits par le site LNH.com. Je ne peux pas dire assez de bonnes choses sur lui comme personne et comme joueur.»

«Il a beaucoup apporté à notre équipe et il est venu compléter notre groupe d'attaquants à merveille. C'est un gars que l'on peut envoyer sur la glace dans n'importe quelle situation», a poursuivi l’attaquant des Islanders.

Pour l’entraîneur-chef des Insulaires, Barry Trotz, Pageau est un joueur spécial.

«Je crois que certains gars ont cette habileté de briller dans ces moments, alors que d'autres ne l'ont pas, a déclaré le pilote. Il faut un joueur qui ne panique pas quand le jeu se resserre et les choses se compliquent. Quand il doit donner cet effort supplémentaire, on dirait qu'il voit tout au ralenti.»

Humble

De son côté, Pageau a tenté de minimiser ses exploits.

«N'importe qui aurait pu marquer ce but, a-t-il humblement dit en parlant de la réussite qui brisait une égalité de 1 à 1 en troisième période. On est sortis en lion et tout le monde poussait dans la même direction. C'est plaisant quand c'est ton trio qui marque le but. Je pense qu'on faisait de bonnes choses depuis le début de la troisième et ç'a porté fruit.»

S’il ne veut pas trop prendre de crédit, Pageau impressionne grandement ses coéquipiers.

«Cette acquisition rapporte déjà pour nous, a clamé Brock Nelson. C'est un morceau important de l'équipe. Il donne de la profondeur au centre, il gagne ses mises au jeu et il marque de gros buts. C'est un joueur sur qui on peut se fier dans les trois zones. Il peut tout faire. C'est plaisant de l'avoir de notre côté.»

Parions que Nelson et les autres joueurs des Islanders sont bien heureux de la prolongation de contrat de six ans qu’a obtenue Pageau à son arrivée avec l’équipe de la Grosse Pomme.