Crédit : Photo d'archives, Martin Chevalier

Séries 2020 de la LNH

Nathan MacKinnon s’en veut

Publié | Mis à jour

L’attaquant de l’Avalanche du Colorado Nathan MacKinnon s’en veut que ses coéquipiers et lui aient joué le troisième match de leur série contre les Stars de Dallas, mercredi, alors que les athlètes des autres ligues sportives professionnelles boycottaient leurs duels.

Après que Jacob Blake, un américain noir, ait été tiré à coup de feu dans le dos à plusieurs reprises par un policier blanc, le mouvement «Black Lives Matter» a atteint des nouveaux sommets en terme d’ampleur et les athlètes ont tôt fait de joindre la vague et exprimer leurs émotions en refusant de jouer les événements prévus au calendrier.

«Nous étions une journée en retard, a raconté MacKinnon au site NHL.com, vendredi. C’est plate, mais nous faisons de notre mieux pour nous reprendre. Nous avons reporté deux jours de hockey. Nous avons fait une prise de position importante.

«C’était bizarre de voir sur les médias sociaux que toutes les équipes reportaient leur match, mais il y avait déjà des matchs de la LNH de commencés. Nous ne savions pas quoi faire. En y repensant, nous aurions dû reporter ce jour-là, mais nous faisons de notre mieux maintenant.»

La vedette de l’Avalanche en a profité pour parler avec ses coéquipiers Nazem Kadri et Pierre-Édouard Bellemare, ainsi que ses amis noirs chez lui, en Nouvelle-Écosse, afin de savoir comment mieux s’impliquer au sein de la société de Denver et au travers de ses réseaux sociaux.

«J’essaie juste de savoir comment je peux aider de manière positive, a ajouté le numéro 29. Je suis blanc, je ne sais pas ce que ces gens vivent au quotidien et je ne ferai pas semblant de le savoir. C’est pourquoi on doit poser des questions afin de savoir comment on peut aider.»