LNH

Svechnikov fait une demande à son agent

Publié | Mis à jour

Alors qu’il s’apprête à entrer dans la dernière année de son contrat de trois ans avec les Hurricanes, le jeune attaquant Andrei Svechnikov est prêt à considérer une prolongation de contrat avec la formation de la Caroline.

«Je suis ouvert, a lancé le Russe de 20 ans, qui a été le choix de premier tour des Hurricanes, le deuxième au total, lors du repêchage de 2018.  

Néanmoins, tel que rapporté vendredi par LNH.com, Svechnikov préfère ne pas trop s’impliquer dans les pourparlers.

«Mon agent [Mark Gandler] fera ce travail et je lui ai dit que je ne veux rien savoir tant que ce ne sera pas réglé. Il me le dira à ce moment-là. Je ne veux pas m’en faire avec ça», a poursuivi l’attaquant, qui récolté 61 points (24 buts et 37 aides) en 68 matchs cette saison.

Svechnikov a mené les Hurricanes en séries éliminatoires avec quatre buts et sept points en six matchs éliminatoires. La blessure à la cheville qu’il a subie dans le troisième match éliminatoire face aux Bruins de Boston (à voir ci-dessus), et qui lui a fait rater les deux dernières rencontres de la série, ne devrait pas constituer un problème en vue de la prochaine saison.

Le joueur des Hurricanes a précisé que sa cheville «est presque à 100 %» maintenant, et qu’il aurait sans doute pu disputer une deuxième ronde si les Hurricanes n’avaient pas été éliminés en cinq matchs par les Bruins. 

Toutefois, lors de l’incident qui s’est produit à la suite d’un contact avec Zdeno Chara, Svechnikov a craint le pire.

«C’était assez effrayant, a-t-il lancé. Quand j’ai vu la vidéo, je me suis dit: ça ne se peut pas (...) Mais j’ai fait un examen par résonnance magnifique et tout paraît normal. Je crois que j’ai été vraiment chanceux.»

Hamilton aussi 

Le dossier de Svechnikov, mais aussi celui du défenseur Dougie Hamilton, occupera le directeur général des Hurricanes Don Waddell dans les prochaines semaines et peut-être même les prochains mois. 

Auteur de 40 points en 47 matchs cette saison, Hamilton est également éligible à une prolongation de contrat, lui qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation au terme de la prochaine saison.

«Ce sont deux joueurs importants pour l’organisation, et ç'a plus de sens de régler ça plus tôt que tard, a dit Waddell. 

«Nous n’avons pas d’échéanciers ni de date limite. Les deux joueurs ont encore une année [à leurs contrats]... Nous avons de bonnes relations avec les deux joueurs et je m’entends à ce qu’ils veuillent rester.»