Crédit : AFP

Tennis

Raonic s’incline devant Djokovic en finale

Publié | Mis à jour

Milos Raonic a laissé filer une avance d’un set et de deux points en troisième manche pour finalement s’incliner par la marque de 1-6, 6-3 et 6-4 devant Novak Djokovic, samedi après-midi, à New York, en finale du tournoi Western & Southern.

Il s’agit d’une 35e victoire en carrière en tournoi Masters 1000 pour le Serbe, ce qui égale le record détenu par l’Espagnol Rafael Nadal. 

Toujours invaincu en 23 rencontres en 2020, le numéro un mondial est également devenu, grâce à ce triomphe, le premier joueur à remporter tous les tournois Masters 1000 deux fois dans sa carrière.

Après avoir été dominé en 30 minutes en première manche, Djokovic a pris le contrôle du deuxième set grâce à un bris de service au sixième jeu.

L’Ontarien de 29 ans, qui pointe au 30e rang mondial, a semblé reprendre l’ascendant lors de la troisième manche en prenant les devants 2-0. Djokovic a ensuite réalisé deux bris de service pour s’installer devant et filer vers la victoire.

«Il jouait vraiment très bien au premier set. J’ai fait des doubles fautes et concédé deux bris, a dit Djokovic au moment de recevoir son trophée. C’est toujours difficile de jouer contre Milos. Il a l’un des meilleurs services sur le circuit, et il met tellement de pression sur ton propre service. Et il y va davantage pour ses coups en fond de terrain.»

«C’était un match très serré jusqu’au tout dernier coup. N’importe qui aurait pu l’emporter», a ajouté le Serbe de 33 ans, qui compte maintenant 80 titres sur le circuit de l’ATP.

La quête se poursuit

Il s’agit néanmoins d’une 11e victoire en autant de rencontres pour le Serbe face au Canadien, qui est toujours en quête d’un premier titre en tournoi Masters 1000.

Raonic a perdu ses quatre finales dans les tournois de ce niveau. À sa dernière tentative, à Indian Wells en 2016, il s’était également incliné devant Djokovic.

Sa prestation cette semaine à New York devrait toutefois lui permettre de se hisser au 16e rang mondial. Il s’agissait de sa première finale sur le circuit depuis 2018 et de sa première sur surface dure depuis 2017.

Raonic sera de retour en action aux Internationaux des États-Unis, qui débuteront lundi à New York. Le Canadien a rendez-vous avec l’Argentin Leonardo Mayer, 118e au monde, au tour initial.