Crédit : Dale Zanine-USA TODAY Sports

MLS

Orlando City s’impose enfin devant Atlanta United

Publié | Mis à jour

Orlando City SC a signé la première victoire de son histoire face à Atlanta United, samedi après-midi, au Mercedes-Benz Stadium, en l’emportant par la marque de 3 à 1.

Auparavant, Atlanta United était resté invaincu en huit affrontements contre Orlando. 

Cette fois, l’équipe de la Floride a profité des buts de Junior Urso et de Chris Mueller en première demie pour prendre l’avantage et s’y accrocher jusqu’à la fin.

Urso a secoué les cordages à la 13e minute de jeu en redirigeant de la tête un coup de pied de coin de Mueller. Ce dernier a touché la cible à son tour à la 35e minute en complétant une attaque à trois avec Benji Michel et Daryl Dike.

L’équipe locale a repris espoir en fin de rencontre lorsque Brooks Lennon a réduit l’écart à la 83e minute sur une reprise de la tête.

Mais Nani est venu sceller l’issue du match trois minutes plus tard lors d’une montée à deux contre un avec Urso.

Devant le filet d’Atlanta, Brad Guzan a cédé sur les trois tirs cadrés auxquels il a fait face. À l’autre bout du terrain, Pedro Gallese a repoussé trois des quatre tirs adverses.

 

Le NYCFC profite de l’effet Moralez

De retour au jeu après avoir subi une blessure à un mollet lors du tournoi de retour de la MLS le mois dernier, Maximiliano Moralez a aidé le New York City FC à s’imposer 3 à 1 devant le Fire de Chicago au Red Bull Arena.

Après avoir fait son entrée en seconde demie en tant que substitut, Moralez a rapidement orchestré le deuxième but des siens, marqué par Anton Tinnerholm à la 53e minute. Alexander Ring s’est chargé du but d’assurance une vingtaine de minutes plus tard.

Keaton Parks avait ouvert la marque pour l’équipe locale en première demie. Mauricio Pineda avait répliqué pour le Fire avant la mi-temps.

L’Union domine DC United

À Philadelphie, l’Union a été sans pitié face au DC United, leur infligeant un dur revers de 4 à 1.

Rapidement, la formation de la Pennsylvanie a apposé son empreinte sur ce match en marquant à deux reprises dans les 16 premières minutes. Kacper Przybylko a été le buteur lors des deux occasions. L’équipe locale a pu retraiter au vestiaire avec une avance de trois buts grâce à un filet de Sergio Santos à la 21e minute.

Comme si ce n’était pas déjà assez, l’Union a ajouté un quatrième but à son retour sur le terrain, par l’entremise de Brendan Aaronson.

Julian Gressel a sauvé l’honneur du DC United grâce à un filet à la 63e minute.