Crédit : Photo AFP

F1

Belgique : Lance Stroll s’élancera 9e sur la grille

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Lance Stroll s’est qualifié en neuvième place en vue du Grand Prix de Formule 1 de Belgique, samedi sur le circuit de Spa-Francorchamps, pendant que Lewis Hamilton a décroché une cinquième position de tête en sept courses cette saison.

Stroll a conclu sa boucle la plus rapide en 1 min 42,603 s lors de son unique tour chronométré au cours du troisième segment des qualifications. 

• À lire aussi: Lance Stroll à court d'explications

Son coéquipier Sergio Perez chez Racing Point l’a devancé de peu au huitième rang, par 71 millièmes de seconde.

Devant, Hamilton, à bord de sa Mercedes, a parcouru le tracé en 1:41,252. Il s’agit du tour le plus rapide de l’histoire sur cette piste belge. 

Son coéquipier Valtteri Bottas (1:41,763) partira à ses côtés. Max Verstappen, chez Red Bull, a été le meilleur des autres en vertu d’un temps de 1:41,778.

Pour la panthère noire 

Collant une demi-seconde à son coéquipier, Hamilton a dédié cette 93e position de tête en carrière au regretté Chadwick Boseman, qui a tenu le premier rôle du film «Panthère noire», décédé du cancer vendredi.

«Aujourd'hui, c'est une "pole" vraiment importante pour moi car je me suis réveillé avec la triste nouvelle du décès de Chadwick a expliqué Hamilton après les qualifications. L'année est très lourde pour nous tous, je crois, et cette nouvelle m'a vraiment brisé.»

«Ce n'était vraiment pas facile de se reconcentrer avec ça sur le cœur. Je me suis dit que je devais y aller, piloter à la perfection, car ce qu'il a fait avec les super héros montre à tous ces jeunes enfants ce qui est possible. Il était brillant.»

Hamilton tentera dimanche de remporter une 89e course et ainsi s’approcher à seulement deux du record absolu détenu par Michael Schumacher.

Pendant ce temps, Ferrari, qui a remporté les deux dernières éditions de cette escale en Belgique, a dû se contenter des 13e et 14e meilleurs temps du jour. 

La Scuderia semble en effet bridée par le manque de puissance de son groupe motopropulseur.

Pourtant, le résultat n’est pas si mauvais, s’il faut en croire le Monégasque Charles Leclerc, le mieux placé des deux pilotes en rouge.

«Très honnêtement oui, c'est triste de dire ça, mais je pense vraiment qu'aller en Q2 c'était une bonne surprise, a-t-il avancé à la chaîne française Canal+ On pensait vraiment avoir beaucoup de mal à passer en Q2. On a réussi à le faire.»

À bord de sa Williams, le Canadien Nicholas Latifi s’est contenté du 19e et avant-dernier rang avec un temps de 1:44,138.