Crédit : AFP

Cyclisme

Tour de France: assouplissement des critères d'exclusion pour cas de COVID

Publié | Mis à jour

L'Union cycliste internationale (UCI) a assoupli vendredi son protocole sanitaire concernant le risque d'exclusion des équipes sur le Tour de France : elles ne devront quitter la Grande Boucle que si deux de leurs coureurs sont testés positifs au Covid-19, sur une période de sept jours.

La semaine dernière, les organisateurs du Tour avaient annoncé cette mesure pour deux cas positifs sur sept jours concernant l'ensemble des membres de chaque formation présente dans la bulle course, soit une trentaine de personnes. 

Les équipes, représentées par leur association internationale (AIGCP), s'étaient émues de ce risque.

L'UCI a précisé en milieu de journée les modalités d'application de cette mesure en ajoutant que cette révision partielle concernait les grands tours (Tour de France, Giro, Vuelta). 

«Les aménagements apportés ont été guidés par la volonté d'optimiser l'interprétation d'un test positif de diagnostic viral et de confirmer qu'il correspond bien à une infection récente par le coronavirus», a déclaré l'UCI. 

Une évaluation médicale globale permettra d'évaluer le caractère contagieux ou non du coureur (ou du membre de l’équipe), afin de permettre l'application des dispositions réglementaires. 

«Dans le cas où deux coureurs ou plus sont positifs à la COVID-19 au sein d'une même équipe et sur une période de sept jours au cours d'un grand tour, l'UCI donnera l'autorisation à l'organisateur de l'épreuve de prononcer le retrait de l'équipe concernée pour raisons sanitaires, à condition toutefois que l'évaluation médicale globale effectuée confirme les cas positifs», a édicté la fédération internationale. 

Un coureur ou membre d'une équipe confirmé positif sera isolé conformément aux règles sanitaires, et quittera l'épreuve en question, a confirmé l'UCI. 

«Cette mesure s'appliquera également dans l'éventualité où il n'aura pas été possible d'effectuer les tests complémentaires et l'évaluation médicale globale.»

Pour l'heure, deux cas de Covid-19 ont été annoncés jeudi soir, à 48 heures du départ de la première étape à Nice. 

Ils concernent deux membres de l'encadrement de l'équipe belge Lotto qui les a renvoyés chez eux, ainsi que les deux personnes partageant leurs chambres.