FBN-SPO-ATLANTA-FALCONS-V�TAMPA-BAY-BUCCANEERS

Crédit : AFP

NFL

Protester ne sert à rien selon Bruce Arians

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef des Buccaneers de Tampa Bay, Bruce Arians, ne pense pas que de protester contre les inégalités raciales changera quoi que ce soit.

«Je pense qu’il est important de faire quelque chose. Je ne sais toutefois pas si protester est une action, a-t-il dit jeudi, selon le réseau NFL Network. Je pense que chacun des gars est interpellé personnellement par quelque chose. Je les supplie d’agir. Trouvez une cause et soutenez-la financièrement ou faites quelque chose pour changer la situation. Parce que protester ne fait rien à mon avis. Je constate ça depuis 1968.»

Mercredi soir, l’ensemble des matchs de la NBA ainsi que cinq affrontements de la Major League Soccer et trois du baseball majeur ont été boycottés par les joueurs pour dénoncer l’agression policière qu’a subie l’Afro-américain Jacob Blake, dimanche dernier, au Wisconsin.

Jeudi, la NBA et la Ligue nationale de hockey ont choisi de reporter leurs affrontements du jour. Plusieurs matchs des ligues majeures ont subi le même sort.

Dans la NFL, plusieurs équipes ont décidé d’annuler leurs entraînements pour tenir des discussions sur le sujet.

Pour revenir à Arians, ce n’est pas la première fois qu’il fait référence à 1968. À l’époque, plusieurs protestations contre le racisme systémique avaient été tenues à York, en Pennsylvanie.

En juin dernier, alors que les États-Unis étaient frappés par l’assassinat de George Floyd par un policier du Minnesota, Arians a dit qu’il «aurait espéré que la nation ait grandi depuis 1968».

«Je pense qu’elle l’a fait, mais pas assez», avait ajouté l’entraîneur.