Séries 2020 de la LNH

Puissant message d'un entraîneur du Lightning

Publié | Mis à jour

L’entraîneur des gardiens du Lightning de Tampa Bay, Frantz Jean, a voulu passer un message à nos auditeurs, jeudi.

À la suite du boycott de la Ligue nationale de hockey en lien avec la brutalité policière aux États-Unis, Jean a voulu faire comprendre aux téléspectateurs comment il se sentait en tant qu’homme mulâtre vivant aux États-Unis.

• À lire aussi: La LNH en arrêt pendant deux jours

• À lire aussi: L’importance de la «conversation»

«C’est très difficile. Je vis des montagnes russes d’émotions depuis six mois. Je suis abasourdi d’entendre des choses à la télévision. Je ne peux pas croire que certaines personnes pensent comme ça», a-t-il lancé en entrevue à TVA Sports.

Jean a souligné que les jeunes athlètes professionnels font la bonne chose en utilisant leur tribune pour essayer de changer les mentalités.

«Ils ont décidé de prendre position et de vouloir être du bon côté de l’histoire. J’espère que les politiciens vont suivre ces athlètes. Les gens sont tannés de voir ces inégalités.»

L’entraîneur des gardiens de Tampa Bay a d’ailleurs voulu féliciter les joueurs du circuit Bettman, qui ont pris une décision dès qu’ils ont été mis au courant de la violence qui faisait rage aux États-Unis.

«On a eu de grosses discussions après notre match afin de savoir comment on pouvait aider. Je suis fier d’être associé à ces joueurs. Ils ont décidé de se prendre en main et de se positionner face à l’injustice sociale aux États-Unis. Il faut les féliciter», a-t-il expliqué.

À voir dans la vidéo ci-dessus.