HKN-HKO-SPO-PHILADELPHIA-FLYERS-V-MONTREAL-CANADIENS---GAME-FOUR

Crédit : AFP

Séries 2020 de la LNH

Les propos d'Alain Vigneault font jaser

Publié | Mis à jour

Les entraineurs-chefs des Islanders de New York, Barry Trotz, et des Flyers de Philadelphie, Alain Vigneault, posent un regard bien différent sur le mouvement de protestation qui secoue le sport professionnel pour dénoncer les inégalités raciales et la brutalité policière.

Peu avant que le troisième match de la série entre les deux formations soit annulé jeudi, les deux hommes ont été appelés à s’exprimer sur la vague de boycotts initiée par les joueurs de la NBA et sur l’implication des joueurs de la LNH. 

Et Vigneault, lui, a préféré ignorer les événements actuels et garder la discussion sur le hockey.

«Je n’ai aucune idée de ce qui se passe dans le monde extérieur, a-t-il lancé. Depuis que nous avons éliminé Montréal, la seule chose qui est ouverte dans ma chambre est mon ordinateur sur lequel je regarde des matchs de hockey. J’essaie de préparer mon équipe du mieux possible.»

«Je m’investis 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 dans notre équipe, a-t-il poursuivi. Je travaille 20 heures par jour, je regarde des vidéos et je prépare l’équipe.

«Je ne vais pas sur Twitter. Je ne sais pas c’est quand la dernière fois que j’ai lu un article sur le sport, ou n’importe quel type d’article. Je suis un nerd de hockey il faut croire», a conclu le pilote des Flyers.

Trotz à fond dans le mouvement 

Son de cloche complètement différent du côté de l'entraîneur-chef des Islanders.

«J’ai confiance en cette équipe et au leadership de gars comme Anders [Lee], a-t-il lancé. Ils comprennent l’importance des séries éliminatoires, mais ils comprennent aussi ce qui se passe dans le monde présentement. Nous n’étions pas au courant de ce qui passait hier puisque nous étions en train de jouer à ce moment. Après avoir eu le temps de digérer tout ça, je crois que c’est une excellente prise de position des athlètes. Ils ont une plateforme et ils l’utilisent.»

«J’ai appris que la NBA reprendra éventuellement. Selon moi, tous les sports devraient faire la même chose puisque les athlètes ont une grande visibilité. Comme les célébrités. Si tu veux garder un enjeu à l’avant-plan, ces athlètes ont une excellente plateforme. Ils doivent continuer à jouer pour continuer d’exprimer leur message.»

À terme, il n’y a pas mille solutions selon Trotz.

«Il faut s’impliquer. Les joueurs doivent le faire, moi aussi, tout le monde doit le faire. En faisant ça, on pourra changer les choses dans notre pays, qui en a vraiment besoin présentement», a ajouté l’entraineur des Islanders.