HKN-HKO-SPO-NEW-YORK-ISLANDERS-V-PHILADELPHIA-FLYERS---GAME-TWO

Crédit : AFP

Séries 2020 de la LNH

Les Flyers nivellent la série

Publié | Mis à jour

Semyon Varlamov a établi un record de concession pour les Islanders de New York, mais ça n’a pas été suffisant pour vaincre les Flyers de Philadelphie, qui ont remporté le deuxième match de cette série au compte de 4 à 3 en prolongation, mercredi à Toronto.

Philippe Myers a inscrit le but gagnant lors de la période supplémentaire, et les deux clubs sont maintenant à égalité 1-1 dans cette demi-finale de l’Association de l’Est.

 «Je crois que toutes les parties sont importantes, mais c’était probablement notre match le plus important de la saison», a admis en conférence vidéo Kevin Hayes, auteur de deux buts.

De peine et de misère

Quelques secondes seulement après le début du match, Varlamov, qui avait signé le jeu blanc à ses deux dernières sorties, a brisé la marque de concession pour la plus longue séquence sans allouer un but en séries éliminatoires, résistant pendant 138 min 17 s. La précédente marque, détenue par Billy Smith, était de 136 min 59 s.

Le Russe de 32 ans a toutefois cédé trois fois en première période avant d’être chassé de la rencontre. Hayes, deux fois, puis Sean Couturier, avec un effort individuel, ont trompé sa vigilance. Thomas Greiss l’a remplacé après qu’il eut fait face à 10 lancers.

«Nous ne l’avons pas aidé du tout, a indiqué après le match Anders Lee à propos de Varlamov. Ce n’est pas la faute de Varly, c’est la faute de tout ceux en avant. Je crois que nous pouvons faire un meilleur travail pour qu’il voit la rondelle et ne pas donner autant de chances dans les 10 premières minutes.»

Encore Beauvillier

Greiss a ensuite été parfait jusqu’en prolongation. Au total, il a effectué 19 arrêts. Le changement de gardien a d’ailleurs permis aux Islanders de revenir de l’arrière, avec des réussites de Lee, Anthony Beauvillier et Jean-Gabriel Pageau.

«Évidemment, c’est une rencontre qui n’aurait pas dû aller en temps supplémentaire, a mentionné Couturier à propos de la remontée de trois buts des Islanders. Nous aurions dû être capables de conclure. J’ai aimé la façon dont nous avons répondu après la troisième.»

Pour Beauvillier, il s’agissait d’un septième but depuis le début des éliminatoires. Avant les autres rencontres prévues mercredi, il pointait au deuxième rang du circuit à ce chapitre en compagnie de Joe Pavelski et Nathan MacKinnon, mais derrière Bo Horvat (huit).

Les Islanders avaient remporté le premier match de cette série des demi-finales de l’Association de l’Est au compte de 4 à 0. La troisième partie est prévue jeudi, à Toronto.

«Celle-là fait mal un peu parce que nous avons travaillé fort pour revenir de l’arrière. Nous n’avons d’autre choix que de regarder vers demain, se regrouper, s’en remettre et faire tout en notre possible pour être prêts pour demain», a conclu le capitaine Lee.